Le sexe, ce n’est pas toujours aussi glamour que dans les romans érotiques. Pannes, accidents, imprévus, coups du sort en tous genres viennent parfois transformer nos séances de galipettes en numéros de cirque. Nous vous avons demandé vos fails sexuels les plus mémorables.

Entretien de débauche

Ça  s’est  passé  pendant  mon  entretien  d’embauche.  Je  voulais mettre toutes les chances de mon côté, et j’avais  donc opté pour une robe un peu décolletée, avec un nouveau  soutif que je venais d’acheter, un peu trop petit pour moi,  mais bien pigeonnant. Sauf que j’ai vite découvert qu’il n’était  pas « un peu » trop petit pour moi, mais « beaucoup » trop  petit pour moi… En plein entretien, le recruteur se met à rire,  un peu gêné, aussitôt, j’ai peur d’avoir dit une connerie, je lui  demande ce qu’il se passe, et là il me répond : « vous avez  un sein qui s’est échappé ». Et en effet, j’avais un nichon qui  se baladait et je ne m’en étais pas rendue compte ! La honte  de ma vie… Je ne savais plus où me foutre. Mais ceci dit la  stratégie a payée puisque j’ai été embauchée. Ou alors c’était  juste pour mes compétences ? Vu comment mon DRH me  drague depuis ce jour, je crois que ça a joué quand même.

Marion, 32 ans

 

Coup de dard au Cap d’Agde

Mon  anecdote  remonte  à  l’été  dernier.  Comme  chaque  année, avec ma femme, nous avons passé une semaine au  Cap d’Agde à baiser dans les dunes. Ce jour-là, ma chérie  était en train de se faire prendre par un bel étalon avec une  ribambelle de mecs qui se branlaient autour, pour mon plus  grand  plaisir  candauliste.  Jusqu’à  ce  qu’elle  se  mette  à  hurler. Je m’approche d’elle, lui demande si ça va, elle me  répond «  j’ai été piqué par un truc  ». Sauf que le mec en train  de la baiser était tellement concentré sur son plaisir qu’il  n’a rien capté à la scène ! Et plus elle criait, plus il s’excitait  à coups de «  t’aime  ça  hein  salope ?  » Finalement il a fallu  que je l’arrête moi-même et lui explique. Et ce n’était pas du  chiqué, elle s’est retrouvée avec une cloque grosse comme  une balle de ping-pong sur la cuisse ! On n’a jamais su quelle  bête l’avait piquée, sans doute une grosse guêpe, mais elle a  bien cassé l’ambiance…

Thierry, 40 ans

 

L’objet du délit

La scène, que je vais vous raconter, s’est passée avec mon  dernier mec, qui du coup a cessé de l’être ! Bon, je l’avoue,  je ne suis pas une nana fidèle. Et quand on a commencé à  sortir ensemble, il m’a tout de suite dit que la fidélité était  fondamentale  pour  lui.  J’ai  donc  opté  pour  ma  stratégie  habituelle : je trompe, et je fais en sorte que ça ne se sache  pas. Ce jour-là, mon amant est venu chez moi dans l’après-midi. Et quand mon mec m’a rejoint, le soir, il a marché pieds  nus sur la capote, que j’avais oublié de ramasser au pied du  lit. C’était à la fois tragique et hyperdrôle : son regard était  désespéré, mais il avait sur le pied une vieille capote collante  et dégoulinante de foutre ! En y repensant je me dis que c’est  mon inconscient qui m’a conduit à oublier ce préservatif. Je  refusais de l’admettre, mais je n’étais pas une fille pour lui.  D’ailleurs, aujourd’hui je suis avec un gros libertin pas du  tout possessif, et ça se passe super bien !

Aurélie, 29 ans

 

La suite de vos moments gênants au lit dans Wyylde : Le Mag de novembre/décembre actuellement en kiosque. Pour trouver Wyylde : Le Mag près de chez vous c’est par ici  !

Pour les abonnés Wyylde.com, le magazine est téléchargeable gratuitement ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.