Par Pierre Des Esseintes

Pas de temps pour une longue session de sexe ? Pourquoi ne pas succomber au plaisir d’un « petit coup vite fait » ? Encore faut-il que « vite fait » rime avec « bien fait », et que vous vous trouviez au bon endroit, au bon moment, avec le bon partenaire ! Too fast for love, chantait Mötley Crüe. Ça tombe bien, on ne parle que de sexe ! Vous êtes prêts ? Pas de préliminaires, on y va !

Afin de dissiper tout malentendu, précisons que nous ne parlerons pas ici de Quickie, le lapin agile et malicieux des publicités Nesquick qui, en 1990, remplaça l’imposant Groquick, jugé trop rondouillard et pas assez sportif. Une discrimination basée sur le physique, totalement assumée à l’époque par le groupe Nestlé. Mais assez sur ce sujet, c’est de sexe dont nous allons parler.

Safia Bahmed-Schwartz pour Wyylde

 

Le quickie, c’est donc une partie de sexe rapide on the spot, sans préliminaires, et sans préparation. Attention, rien à voir avec le petit câlin conjugal et routinier, bâclé en 7 minutes quand les enfants sont couchés. Non, le quickie est toujours dicté par cette envie irrépressible qui vous tenaille le bas-ventre, quand vous êtes prêts à vous priver de déjeuner pour retrouver votre amant(e) à l’hôtel entre midi et deux, quand vous ne pouvez tout simplement pas attendre de trouver un endroit plus romantique que les toilettes de votre lieu de travail pour harponner le(a) stagiaire du service des achats du troisième étage ? Si vous êtes en couple, le quickie représente un antidote à la monotonie conjugale. Evitez donc la chambre à coucher, et faites preuve d’inventivité ! Trouvez des endroits où vous n’avez jamais fait l’amour, et pour ajouter un peu de piquant à l’expérience, fixez-vous une limite de temps pour vos ébats. Souvenez-vous : tout est permis : cunni, fellation, devant, derrière… mais en cinq minutes top chrono !

Vous l’aurez compris, le quickie allume tous vos sens, exprimant l’urgence d’un désir à assouvir au plus vite, et surtout pas un devoir conjugal bâclé !

Un chiffre : selon un sondage réalisé en 2012 par le site aufeminin.com, 47 % des femmes seraient adeptes du quick sex ! Une bonne claque à la vieille idée reçue selon laquelle les femmes préfèrent les longs préliminaires et les mots doux susurrés à l’oreille.

Pourquoi c’est si bon, un quickie ?

Parce que …

Cela rebooste votre vie sexuelle sans vous mettre la pression. On va vite, on se défoule, et on l’assume !

Du sexe rapide, c’est mieux que pas de sexe du tout, et cela peut même relancer votre vie sexuelle de couple !

Le quickie, c’est l’occasion de tester de nouveaux lieux. Oubliez les hôtels, les clubs ou saunas libertins, les appartements à louer à l’heure… Nous parlons de quickie, pas de plan cul ! Cela veut dire : escaliers dérobés, portes cochères, toilettes publiques, ou siège arrière de votre voiture ! Un seul mot d’ordre, quatre lettres : V.I.T.E. !

 

Le Mag de janvier/février est actuellement en kiosque. Pour trouver Wyylde : Le Mag près de chez vous c’est par ici  !

Pour les abonnés Wyylde.com, le magazine est téléchargeable gratuitement ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.