Le sexe, ce n’est pas toujours aussi glamour que dans les romans érotiques. Pannes, accidents, imprévus, coups du sort en tous genres viennent parfois transformer nos séances de galipettes en numéros de mauvais cirque. Nous vous avons demandé vos fails sexuels les plus mémorables.

Un homme et un coussin

Ça s’est passé avec un rendez-vous Tinder. Le mec propose très vite un rendez-vous chez lui, il a l’air mignon et sympa, je dis OK. Il me reçoit, me sert à boire, jusque ici tout va bien. Mais pas pour longtemps. Ça fait à peine cinq minutes qu’on discute qu’il me dit « bon, assez de blabla » et jette un coussin devant ses pieds. Je lui lance un regarde interrogatif. Et là il me montre le coussin du doigt et dit : « à genoux ». Son coussin, c’était pour que je le suce ! J’ai hésité deux minutes entre le fou rire et la claque dans la gueule, finalement je suis juste partie.

Laurie, 32 ans

giphy (10)

Miaou

Mon plus gros moment de gêne pendant le sexe, je crois que c’était avec cette fille, plutôt mignonne, qui s’était mise à imiter le chat en plein préliminaires. On était en train de s’embrasser et se caresser, quand elle s’est mise sans prévenir à faire des « miaaaaaaou… miaaaaaou…. ». Je croyais qu’elle déconnait et voulait me faire rire mais non : c’était un truc supposé m’exciter ! Inutile de dire que ça a eu l’effet strictement inverse… Et le pire est qu’elle s’est vexée !

Marc, 40 ans

 giphy (11)

Ça te dirait de t’asseoir sur ma figure ?

Il y a quelques mois, j’ai été abordée en soirée par un mec un peu foufou, amateur de femmes rondes. Il faisait de longues tirades élogieuses sur mon gros cul, il était drôle, j’ai accepté un verre chez lui le surlendemain, et très vite un baiser… Jusqu’à ce qu’il me parle de son principal fantasme : le « face sitting », c’est-à-dire le fait d’avoir le visage écrasé sous une grosse paire de fesses. Je pensais qu’il plaisantait encore mais en fait non, il était sérieux, il voulait que je me déshabille et que je m’assieds sur sa figure. J’avoue que ça m’a un peu refroidie. Je lui ai demandé « donc en fait c’est juste mon gros cul qui t’intéresse, ce qu’il y autour c’est secondaire ? ». Il m’a répondu : « désolé d’être honnête mais oui. » Je l’ai laissé seul avec son fantasme.

Maïa, 29 ans

 giphy (12)

Homme de ménage

Je suis soumis. C’est mon délire. Et comme les dominas sont une denrée plutôt rare, quand j’arrive à en intéresser une, je fais tout pour l’accrocher. Et donc, quand une domina que j’aborde via Facebook me propose un plan « homme de ménage », même si ce n’est pas ce qui me fait le plus tripper a priori, je dis oui, et on prend rendez-vous. Chez elle. Déjà, je tombe sur une nana d’apparence normale, pas spécialement sexuelle, lookée « femme d’intérieur ». Bon, pourquoi pas. Ensuite, je m’attendais à ce qu’elle m’impose une tenue de soubrette, mais non. Elle me dit bonjour et m’explique que je vais faire le ménage chez elle. OK, je tente l’expérience. Je commence par passer l’aspirateur mais elle ne regarde pas, ne commente pas, ne fait rien. Ça m’énerve un peu. Quand j’ai fini elle me demande de nettoyer la cuisine, je m’y mets, et elle disparaît dans la pièce à côté. Et là je réalise que je suis juste en train de me faire pigeonner par une fausse domina qui veut juste que quelqu’un lui fasse son ménage ! Je lui en parle, elle me dit « c’est à prendre ou à laisser »… Finalement j’ai laissé. Mauvais plan.
Jérémy, 32 ans

 giphy (13)

Amnésie

J’ai vécu un moment super chelou sur Tinder. Je matche avec un mec qui n’a pas de photo de lui sur son profil, juste des photos décalées, assez drôles, qui semblent révéler une personnalité intéressante. J’accepte donc un rendez-vous à l’aveugle. Et là je tombe sur un mec avec qui j’ai déjà couché deux ans plus tôt. Pas un ex, juste un coup d’une nuit, mais bon, ça ne s’oublie pas. Sauf que lui pour le coup m’a oubliée ! Je le reconnais tout de suite mais je ne dis rien, pour voir combien de temps il va mettre pour se souvenir de moi. On boit une bière, puis deux, on rigole bien, il me propose de monter chez lui. J’accepte. Même appart que la dernière fois, mêmes affiches au mur, même guitare électrique posée dans un coin… Il se met à m’embrasser. Ça aussi c’était un peu familier. Je lui demande : tu ne te souviens pas de moi ? Il me regarde avec des yeux étonnés. Il ne se souvenait pas. Finalement on a baisé, plutôt bien d’ailleurs. Il ne se souvenait toujours pas. J’ai fini par lui dire… Mais il m’avait rayé de sa mémoire. Incroyable.

Donia, 27 ans

 giphy (14)

Et pour finir un fail sexuel… à quatre personnes !
Ma copine et moi formons un couple libertin, assez expérimenté. Nous tombons donc régulièrement sur des plans un peu foireux, ça fait partie du jeu. Notre pire souvenir en la matière, c’était avec un autre couple, dont l’homme était éjaculateur précoce. Moins de cinq minutes après que nous ayons commencé à tous nous déshabiller, il avait joui. Ma femme l’avait juste un peu branlé pour le mettre en condition et hop, c’était fini. Mais le pire est qu’il voulait partir ! Nous n’avions encore rien eu le temps faire et sa femme non plus ! Il lui a fait une telle scène qu’elle a finalement accepté de le suivre, un peu péteuse, en s’excusant… Mais quelle soirée de merde !

Cédric et Nathalie, 35 et 32 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.