Si le nom de cette bière ne vous dit peut-être rien, attendez-vous à être surpris : la marque lancée en 2016 se décrit comme la « première bière vaginale » au monde !

Comment ça une bière vaginale ?!

Vous avez bien lu. Plus précisément, ce sont des bactéries lactiques présentes dans le vagin de deux modèles qui sont mêlées au brassage de cette boisson polonaise. Voilà comment ils décrivent sur leur site l’idée derrière cette bouteille :

Nous, l’Ordre de Yoni, avons préparé une technologie rendant possible la création d’une telle bière unique. La bière contenant la quintessence de la féminité. La technologie permettant de matérialiser sa beauté, sa grâce et son caractère, vous donnant la possibilité de transformer une bière savoureuse en une date avec une vraie déesse.

Derrière l’idée, un concept « spirituel »

« Yoni » signifierait « vagin » en sanskrit (योनि) et représenterait l’énergie féminine en général (d’où l’idée de quintessence). « L’Ordre de Yoni » aurait alors pour vocation de transmettre cette énergie divine à travers ces bières aux lactobacilles. Le symbole du yoni, un carré avec une ouverture vers le bas est devenu le logo de la marque.

Les lactobacilles à la loupe

Concrètement, les lactobacilles sont des organismes présents dans « les milieux riches contenant des substrats glucidiques tels que les muqueuses intestinales, orales et vaginales des humains et des animaux, sur les plantes, les aliments d’origine végétale, les produits fermentés ou en décomposition, les eaux usées. […] Mais ils ne sont jamais pathogènes. » (Source : Wikipedia)

T.O.O.Y. met un point d’honneur sur la sécurité et rassure ses potentiels clients : tous les échantillons prélevés ont été analysés, comparés, testés, afin d’écarter tout danger. Pour les plus curieux, l’attestation du laboratoire concerné est d’ailleurs disponible ici.

Mais… de quel vagin ça provient ?

Les deux heureuses élues s’appellent Paulina et Monika. Elles sont « très belles et très intelligentes ». Elles personnifient les arômes choisis et sont sources d’inspiration pour les futures bouteilles. Chaque modèle est également soumise à un contrat sur l’honneur lui informant qu’elle subirait une  » forte pénalité » en cas de pratique quelconque activité professionnelle de type sexuel. Faisons les présentations :

Voici Monika, sculpturale blonde aux yeux clairs :

« La première bière vaginale au monde »

Et voilà Paulina, une brune sulfureuse à la bouche pulpeuse :

« Elle est littéralement DANS la bière »

La marque l’assume : derrière cette publicité se cache un gros coup marketing, essentiellement pour se faire connaître. Cela facilitera à l’entreprise le développement d’autres services à l’avenir, comme la création de sa propre bière vaginale sur mesure, qu’il est déjà possible de réaliser ici (mais attention seulement en grandes quantités). Le breuvage est brassé en Pologne, pays d’origine de la marque et des modèles. L’entreprise a même prévu pour 2019 d’élargir sa gamme à des bières dédiées à des actrices, chanteuses, top-models…

Pour la rentrée de Wyylde L’Emission, Benjamin et Flore ont découvert en direct cette fameuse bière :

Pour en savoir plus : 

Site Officiel

Facebook 

Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.