Wyylde est allé à la rencontre d’un couple un peu particulier. Tous les deux ont joué le jeu de notre entretien croisé afin de partager leur amour et expériences avec nous, et montrer que le handicap n’empêche pas la sensualité, la liberté ni la passion.

Quel votre pseudo Netech/Wyylde ?

yinyang45

Comment avez-vous découvert le libertinage ?

Lui : Il y a déjà pas mal d’années avec mon ex-femme, nous avions alors passé une annonce par le biais d’une revue spécialisée (le net n’en étant qu’à ses débuts). Nous avons commencé par curiosité, par fantasme… Nous avons été prudents quant à cette nouvelle expérience et nos débuts se sont faits à tâtonnements : d’abord par le côte-à-côtisme, puis l’échangisme, mais nous étions des libertins occasionnels.

Elle : Avec la personne avec qui j’étais avant de connaitre Eric. Les 1ères découvertes ont été anxiogènes pour moi, car la nudité est quelque chose de très intime. Mais par la suite, j’ai su trouver ma place et me découvrir à travers les rencontres.

Où, quand, comment vous êtes vous rencontrés ?

Lui : Nous nous sommes connus par le biais d’un autre site de rencontre. Cela a commencé par un dialogue pour nous connaître un peu mieux : là, j’ai révélé à Sandrine que j’étais en fauteuil roulant car parfois cela bloque certaines femmes. Il me semblait alors vital de ne pas lui cacher (ou même éviter de lui en parler). Après quelques échanges, nous avons convenu d’un rendez-vous pour faire connaissance en chair et en os ! Nous nous sommes d’abord rencontrés dans un lieu qui ne se prête guère à cela : la FNAC ! (rires) Sûrement une première pour elle ! Ensuite, nous nous sommes rendus dans une brasserie, où nous avons pu discuter de tout devant un verre.

Elle : Cela fera bientôt 2 ans que nous nous connaissons. Nous nous sommes rencontrés par le biais d’un site. Eric m’a très vite dit qu’il était paraplégique, pour autant, cela ne m’a pas freiné dans mon envie de le rencontrer en réel. Après quelques échanges écrits, nous avons rapidement décidé de fixer un rendez vous, dans un lieu peu banal : à la Fnac ! (rires)

ga5eda95365082cadfc0ce59715411105.3d6a4b69

Qu’est ce qui vous a séduit chez elle ?

Lui : Beaucoup de choses ! Tout d’abord ses jambes. Elle était venue avec une petite robe d’été, et avait de beaux bas beiges… Miam… Mais il y avait aussi son beau regard bleu profond ! Et au fil de notre discussion, j’ai senti que je pouvais aborder avec elle plein de sujets que j’aime, elle avait toujours du répondant ! Musique, cinéma, société : elle savais toujours de quoi je parlais ! Ce n’était pas qu’une belle enveloppe vide !!

Elle : Sa franchise ! Il répondait à toutes mes questions même les plus indiscrètes concernant sa sexualité par rapport à sa paraplégie. Et puis, lors de notre premier rendez-vous, j’ai été charmée par son regard, ses beaux yeux bleus m’ont séduite.

Quel est le plus beau cadeau qu’elle vous ait fait ?

Lui : Il n’y a pas un seul cadeau en particulier, mais plutôt beaucoup de petites choses qui font naître les sentiments. C’est une personne hyper sensible, ouverte d’esprit, et très curieuse ! Que ce soit pour toutes les choses de la vie, ou pour les rapports humains. Elle n’a pas vu que le fauteuil, mais plutôt la personne qui était dessus, et a gratté le vernis, pour en savoir plus, quand d’autres aurait pris la fuite. Elle a appris, exploré, pour savoir qui j’étais, et qui nous pouvions devenir ! Il était dès le début indéniable que nous étions en phase, très souvent la même pensée au même moment, la même phrase qui sort de notre bouche dans la même seconde, c’est arrivé un nombre incalculable de fois !

Elle : Sans hésitation : l’espoir.
Lorsque j’ai rencontré Eric, j’étais dans une période difficile de ma vie, j’avais perdu tout espoir d’une vie rêvée, j’avais un regard assez cynique sur la vie. Eric a su être une présence bienveillante, patiente, il m’a laissé l’opportunité de me laisser « grandir/évoluer » pendant cette période sombre, et surtout il a su progressivement me redonner confiance en la vie. Eric est la fin de mes phrases, mes pensées bien avant que je ne les verbalise, il est mon autre.

Qu’est ce qui vous excite le plus chez elle ?

Lui : Sans hésitation : ses jambes ! J’adore les caresser, je ne m’en lasse pas !

Elle : Il n’y a pas une seule chose mais plusieurs choses qui m’excitent chez lui ! Son torse et ses bras sont un vrai régal visuel !!! J’adore quand il me caresse les jambes lorsque nous nous promenons ou bien qu’il m’évoque des situations coquines où je devrais porter des tenues sexy.

Quelle est sa spécialité ?

Lui : A vrai dire il m’est difficile de répondre à cette question, car avec ma sexualité un peu en décalage en raison de ma paraplégie, les pratiques classiques me sont un peu devenues étrangères. Mais je dirais sa soif d’explorer les plaisirs du sexe sous tous ses angles : elle est toujours partante pour qu’on essaie de nouvelles choses (ou que l’on refasse ce qui nous a plu bien entendu), toujours prête à me faire plaisir quand je lui demande de porter de jolis dessous que beaucoup de femmes rechignent à enfiler ! Toujours dans l’optique de vouloir me plaire, de vouloir me rendre fier d’être avec elle (ce qui n est pas difficile, je le suis toujours), me donner du plaisir en permanence. Et dans nos jeux, elle se donne sans aucune limite. Oui ce serait peut être ça : la façon dont elle donne tout pour moi !

Elle : Incontestablement le cunnilingus ! Il est insatiable ! Son plaisir est le plaisir que sa partenaire ressentira, il est infatigable (rires).

Vos pratiques et envies sexuelles ont-elles évolué depuis votre rencontre ?

Lui : Oui, indéniablement ! Au fil de notre relation, notre confiance est toujours plus grande, nous dialoguons beaucoup. Nous n’avons pas de retenue l’un envers l’autre et abordons sans crainte du jugement de l’autre. Bien au contraire, nous sommes avides de découvertes, nous sommes en perpétuelle exploration, nos limites sont sans cesse repoussées. Il est bien évident que nous avons des interdits (comme tout le monde), mais en dehors de ces interdits, il suffit que l’un de nous deux aborde un sujet pour que l’on se dise « ah oui pourquoi pas ? ». Donc concrètement, oui nos pratiques ont changé, et continueront de changer, n’est ce pas le propre d’une relation saine ?

Elle : On va dire qu’au début, on s’est apprivoisés, comme une première fois pour moi, dans le sens où je ne savais pas comment lui apporter du plaisir étant donné qu’il n’avait pas d’érection. Oui je sais, c’est très surfait comme approche mais on se sent un peu bête la première fois face au handicap. Je pense qu’on sait surtout écouter l’un et l’autre, le dialogue étant primordial pour échanger sur nos besoins, nos envies. On a donc testé, expérimenté, tenté, bref, très ouverts quant à notre sexualité et nos limites. Nous avons essayé plus de jeux, de jouets, de pratiques telle que la domination/soumission, nous sommes très curieux et joueurs. Et nous nous sommes ouverts aux pratiques libertines ensemble progressivement.

gc7b0c8a5a146eebeb79aafe23c3fa52e.fc686e8a

Votre plus belle expérience sur Netech/Wyylde ?

Lui : Je serais tenté de dire : toutes ! Car à chacune des rencontres que nous avons pu faire, ce fut différent, et à chaque fois un vrai délice ! Que ce soit au moment même de la rencontre, ou après, dans son souvenir ! Je pense que c’est tout simplement du au fait que nous ne sommes pas des consommateurs invétérés, à la poursuite d’un quelconque tableau de chasse, ou de performances coûte que coûte. Nous sommes avant tout dans l’optique de rencontrer des gens qui voient les choses sous le même angle que nous, c’est à dire : savourer l’instant. Le vivre pleinement dans le partage, la convivialité !
Nous prenons le temps de voir à qui nous avons à faire, mais surtout, nous laissons aux couples avec qui nous discutons le temps de nous découvrir, de voir si ma position en fauteuil peut-être un obstacle à une soirée réussie, si c’est le cas, nous le comprenons.

Elle : Je n’ai pas de « plus belle expérience » car pour moi, chaque rencontre a été une expérience agréable, surprenante et unique. Le plus beau cadeau qu’Eric ait pu me faire est de partager ensemble notre premier moment libertin, et ensuite de me faire une belle surprise, en m’organisant une rencontre libertine avec des pratiques inédites pour moi, où il a m’a dit durant cette soirée de très belles paroles, j’étais vraiment touchée et cela m’a vraiment émue.

Qu’est que vous apporte le libertinage ?

Lui : Il nous apporte une fenêtre où l’on peut se lâcher et vivre notre sexualité sans aucun frein. Un peu comme un exutoire où le plaisir est l’unique priorité, où Sandrine et moi partageons ensemble ces instants en totale symbiose.

Elle : Le libertinage permet d’agrémenter nos jeux, de vivre des expériences communes et de rencontrer de belles personnes.

Qu’est ce que vous aimez le plus dans le libertinage ?

Lui : Comme je le disais, c’est petit jardin secret, où nous nous lâchons, où nous vivons pleinement notre sexualité en tant qu’individu, mais surtout en tant que couple uni.

Elle : Je me sens moi, c’est ça que j’aime le plus dans le libertinage, je ne ressens pas d’entrave, je suis juste moi.

C’est quoi pour vous être libertin ?

Lui : Etre libertin pour moi c’est juste vouloir profiter des plaisirs de la vie, profiter de chacune de ses envies pour dépasser les limites que fixent les soi-disant « bonnes mœurs », rencontrer d’autres personnes ayant cette philosophie pour vivre avec eux des instants où respect, découverte, convivialité, érotisme et partage sont les leitmotivs ! Et parfois certains liens se créent, et on l’on peut même ajouter l’amitié à la liste.

Elle : Libertine est le morceau du puzzle qui me manquait ; pour moi, être libertine est de profiter des plaisirs que m’offre la vie, m’enrichir par les rencontres. Le libertinage allie plaisir/bien être, partage, confiance, et respect. Eric et moi ne « consommons » pas le libertinage, comme nous pouvons le constater souvent pour bon nombre de personnes. Nous avons une pratique libertine assez tranquille, et faisons en fonction de nos envies, de nos rencontres et de notre organisation de vie. Ma conception du libertinage est un mode de nos pratiques sexuelles certes mais pour autant, c’est juste le petit côté pétillant, le petit plus et en rien le côté « obligation » et « frénésie » de nos pratiques sexuelles.

Des projets ?

Lui : Oui quelques uns. Disons que 2016 devrait nous voir emménager ensemble (puisque nous sommes un couple recomposé), mais nous prenons notre temps. En termes de libertinage, nous avons tissé des liens avec certaines personnes au fil des discussions, et il est certain que nous aurions voulu les rencontrer. Faute de temps nous avons dû reporter, alors nous espérons que 2016 nous permettra de les rencontrer pour vivre d’autres belles aventures avec ces quelques couples !

Elle : J’ai toujours des « séquelles » de cette période difficile que j’ai vécue il y a peu et donc la peur de revivre à l’avenir une telle situation de nouveau m’angoisse à vrai dire. Donc, je vis ma vie pas à pas, j’ai des envies d’avenir avec Eric mais je ne veux rien bousculer, je veux qu’on puisse construire ensemble de solides bases. Donc, si mes projets pouvaient se résumer en une seule phrase, je dirais « Carpe Diem ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.