La nouvelle est tombée cette semaine : les préservatifs seront bientôt remboursés par la Sécurité Sociale. Alors que samedi 1er décembre marquera la Journée mondiale de lutte contre le sida, cette annonce arrive à point nommé, parmi d’autres mesures imaginées pour l’année 2019.

La seule condition pour en bénéficier : posséder une ordonnance pour se les procurer en pharmacie. A l’heure actuelle c’est les laboratoires Majorelle qui proposent la seule boîte remboursable.

Les femmes pourront s’en faire prescrire, mais uniquement des modèles masculins puisque la gamme Eden propose certes des préservatifs classiques et en taille XL, mais pas de modèles pour ces dames à l’heure d’aujourd’hui. La mesure sera mise en place à partir du 10 décembre, attention cependant : le remboursement sera à hauteur de 60% (sachant que la boîte de 6 préservatifs coûtera 1,30€). La partie non remboursée pourra être éventuellement prise en charge par votre mutuelle personnelle, qui peut d’ores et déjà vous proposer un « forfait prévention » couvrant les frais de certaines contraceptions (pilules contraceptives ou d’urgence, patchs, anneaux…).

Les jeunes, cible phare des associations de lutte contre le sida, ont déclaré dans une enquête réalisée pour les laboratoires Majorelle que les préservatifs étaient « trop chers » (10% des réponses). Sachant que les préservatifs sont généralement disponibles gratuitement au planning familial, mais qu’il peut être difficile pour certains d’en demander, pas sûr qu’ils aient le courage de franchir la porte du cabinet du médecin pour obtenir un ordonnance pour des préservatifs. L’initiative est quand même à saluer, venant pleinement de la part du laboratoire. Inutile de vous préciser que les préservatifs ne concernent pas que les jeunes, mais bien TOUT le monde. Alors SORTEZ COUVERTS ! 😉

Pour en savoir plus sur la Journée mondiale de lutte contre le Sida

Toutes les infos sur la gamme Eden

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.