Le photographe suisse Pierre Keller revient avec une exposition uniquement composée de polaroids. A l’occasion de la sortie d’un recueil de photos et de deux expositions, nous revenons sur l’univers érotique et brut de celui qui se considère encore à 73 ans comme un amateur du domaine.

Pierre Keller a nourri une obsession du corps, principalement masculin. Décidé à sublimer les courbes de l’anatomie de ces « amants libertins » qu’il a rencontré pendant dix ans, il a pris sur le vif tous ces fragments de vie. 📸

« De l’employé de banque au clochard qui vit sous les docks »

Sélectionnées parmi 5000 tirages, les 400 photos carrées du livre nous dévoilent des torses, des sexes, des mains, des grains de peau. Savamment choisies par l’écrivain et plasticien Nicolas Pages, elles sont présentées en diptyque dans le nouveau livre du photographe intitulé « My Colorful Life ». Un nom évocateur, certainement lié à la diversité de ses rencontres.

Une décennie créative

Pierre Keller a eu l’occasion de voyager partout dans le monde entre 1975 et 1985, notamment à New-York. Là-bas, il y fera de (très, très) grandes rencontres telles que Keith Haring, Andy Warhol ou encore Robert Mapplethorpe. Des artistes inoubliables aujourd’hui, qui ont profondément alimenté son regard sur ces œuvres, bien qu’il ait fait le choix de ne pas faire décoller sa carrière.  Aucunes des photos ne sont datées, nous savons juste qu’elles ont été prises durant cette période. Plus de dix ans après son retour, il reprit en 1995 la direction de l’ECAL (Ecole cantonale d’art de Lausanne) dont il a été lui-même diplômé et développe en parallèle son activité d’éditeur et d’enseignant.

Lui qui a appris « sur le tas », raconte lors d’une interview accordée à la RTS qu’il a acheté son Polaroid par hasard avant de prendre un train de nuit Lausanne-Paris. Même si, aujourd’hui, il nous avoue photographier uniquement avec son smartphone, on admire ses clichés qui nous renvoient à nos instincts primaires… Parce que finalement, la nudité, c’est revenir à l’essentiel : la beauté des corps sous toutes leurs formes !  💖

Si vous habitez en Suisse ou que vous avez l’occasion d’y aller, n’hésitez pas à aller visiter les deux expositions de Robert Keller :

Exposition My Colorful Life

le QG, La Chaux de Fonds

jusqu’au 17 juin

Exposition Kilo Art

le Palais, Neuchatel

jusqu’au 17 juin

Livre My Colorful Life

éditions Patrick Frey

Et puisqu’en ce moment on parle beaucoup de gens tous nus, n’hésitez pas à voir ou revoir, écouter ou réécouter notre dernière émission sur le naturisme ! 🌳

Le replay

Deezer

iTunes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.