Connaissez-vous la cérémonie de remises de prix des « Out d’Or » ? Cette célébration est née l’an dernier, sous l’aile protectrice de l’Association des Journalistes LGBTI (AJL) et de la Maison des Métallos.

Cette cérémonie récompense et salue les personnes ou les moyens mis en place pour augmenter la visibilité de la communauté LGBTI à l’échelle publique.

Qui sont les organisateurs ?

L’Association des Journalistes LGBTI oeuvre depuis cinq ans pour faire entendre dans les médias les questions LGBTI, souvent laissées de côté. Ils utilisent divers moyens, tels que des enquêtes des formations directement en école de journalisme, ou un « kit à l’usage des rédactions » pour les guider à la communication des causes LGBTI.

Ils précisent :

Pourquoi ce kit?

Loin de nous l’idée de nous ériger en censeur-se-s: nous-mêmes journalistes, nous connaissons la valeur de la liberté d’expression. Il s’agit plutôt ici de vous aider concrètement, chers consœurs et confrères, à traiter de façon juste, rigoureuse et respectueuse, des questions souvent perçues comme délicates et complexes. N’hésitez pas à le consulter et à y piocher des conseils pratiques.

La Maison des Métallos est un lieu de culture parisien, dédié au lien entre œuvres artistiques et questions sur la société actuelle. Les membres veulent mettre en avant la diversité des cultures et des formes artistiques pour une diffusion auprès de plus de monde possible.

Le lieu a une passé historique très fort : construit dans le 11ème arrondissement, il a d’abord été une manufacture d’instruments de musique avant de devenir la Maison des Métallurgistes (haut lieu de syndicats dans les années 40) et d’accueillir toutes sortes de réunions et de mouvements militants. devenu « Etablissement Culturel de Paris » en 2007, il s’appelle désormais La Maison des Métallos.

Les Out D’or, qui ont vu le jour grâce à ces deux entités, ont donc eu lieu les 18 et 19 juin dernier. La cérémonie était divisée en deux temps :

Un débat sur le thème « Fake news et discours de haine des minorités : à qui profite l’ère de la post-vérité ? » le 18 juin. 

Avec pour intervenants : Najat Vallaud-Belkacem (ancienne ministre des Droits des Femmes et de l’Education Nationale), Antonio Casili (maître de conférences en humanités numériques et chercheur à l’EHESS), Gwen Fauchois (ancienne vice-présidente d’ Act-Up Paris, activiste lesbienne et féministe) et David Perrotin (journaliste à Buzzfeed France).

Une cérémonie de remise de prix de la visibilité LGBTI le 19 juin. 

Dix prix ont été décernés aux lauréats élus par le public. Voici les résultats officiels du site des OUT d’Or :

OUT d’or de la presse étrangère 📰

La rédaction d’El Pais (Espagne) pour avoir publié le 26 avril 2018 une vidéo intitulée Journée de la visibilité lesbienne : 26 femmes font face.

OUT d’or de la personnalité sportive ⚽️

Marinette Pinchon, ancienne capitaine de l’équipe de France de football pour avoir été une des premières sportives françaises de haut niveau à faire son coming out, et avoir publié cette année Ne jamais rien lâcher, son livre aux éditions First.

OUT d’or du documentaire 📽️

Elodie Font pour sa série de podcast Il était une fois la PMA diffusée par Cheek Magazine, sur le parcours de combattantes qu’est celui de la PMA et le podcast Coming In diffusé sur Arte Radio, récit de la prise de conscience de son lesbianisme.

OUT d’or de la chaine YouTube ▶️

MX Cordelia avec ses deux chaînes. La première Cordélia aime débusque et partage des recommandations de livres queer, tandis que la seconde Princ(ess)e est un espace de débat et de réflexion sur les questions « sexo » des minorités de genre et sexuelles.

OUT d’or de l’enquête/reportage 🔍

Marie-Violette Bernard et Louise Hemmerlé pour leur reportage Le malaise des patients LGBTI chez le médecin publié le 1er mars 2018 par franceinfo:web.

OUT d’or du coup de gueule 💔

Giovanna Rincon, militante pour les droits des trans, pour sa vidéo dénonçant l’insécurité des femmes transgenres dans l’espace public, publiée le 3 mars 2018 par le Huff Post.

OUT d’or du dessin engagé ✏️

Muriel Douru dont le dernier livre « Chroniques d’une citoyenne engagée » compile des centaines de billets d’actualité dessinés sur les égoïsmes mais aussi les aspirations de notre société, parution en 2017 aux éditions Hugo image.

OUT d’or de la rédaction engagée 💌

RTL Girls qui, avec ses catégories « égalité », « société » et « sexualité », donne la parole aux premières concernées et contribue à lutter contre les clichés.

OUT d’or de la création artistique 💽

Eddy de Pretto pour son album « Cure » et Soufiane Ababri  pour ses séries « Bed Work » et « Haunted Lives ». Deux hommes qui déconstruisent les modèles de masculinités oppressives.

Enfin, la belle surprise, l’OUT d’or de la personnalité de l’année 🤴

Jonas Ben Ahmed pour être le premier acteur transgenre dans une série française, Plus Belle La Vie, diffusée sur France 3.

Retrouvez ici l’interview de Jonas Ben Ahmed pour BRUT :

Site Officiel des Out d’Or

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.