Chez Wyylde, on a mené notre petite enquête en début de semaine : plus de 80% d’entre vous ne seraient pas prêts à abandonner le plaisir solitaire… Pas sûr que le NoFap Challenge séduise tout le monde !

C’est quoi NoFap ?

Fondée par l’américain Alexander Rhodes le 20 juin 2011 via un forum Reddit, c’est une organisation contenant un site web, un forum, des outils et services. Ancien accro à la pornographie, il a un jour pris conscience de son problème et a décidé d’aider les autres personnes atteintes de la même addiction en créant le challenge NoFap, qui incite à s’abstenir de se masturber. Le terme « to fap » (se masturber) vient de l’univers manga qui représentait le son de la masturbation par l’onomatopée « fap, fap, fap ».

La communauté est représentée par une petite fusée (vous avez dit symbole phallique ?) et les membres sont appelés des « Fapstronauts ».

Les objectifs des utilisateurs sont personnalisés : certains veulent arrêter des années, d’autres quelques semaines, ou sont là tout simplement pour partager leur expérience et leurs doutes. Chacun fixe ses propres buts selon la racine de son problème (relation avec le conjoint dégradée, addiction à la pornographie, troubles mentaux, etc.). Ils parlent de reboot goals (objectifs de renaissance).

NoFap insiste sur l’angle non religieux du site. Le ton du site est bienveillant et assure que la masturbation n’a rien de mauvais et encore moins de d’immoral.

Ils ne pointent pas non plus du doigt la pornographie. Le message transmis est une simple prévention sur les dangers de l’addiction à la pornographie et/ou de la masturbation excessive. Le créateur se définit comme un « fanatique de la liberté sur le net » et « pro-sexe ». L’idée : fournir un maximum d’outils pour l’épanouissement des individus qui choisissent la voie de « l’abstinence ».

La diabolisation du sexe y est interdite : ils souhaitent plutôt l’épanouissement vers une sexualité positive et un détachement des idéaux véhiculés par le porno. Pas question de dire si oui ou non une personne devrait complètement s’abstenir de tout acte sexuel.

Le point fort de la communauté : sa mixité. Tous les genres, croyances, ou expériences se rejoignent. Bien qu’une majorité d’Américains d’environ vingt ans se démarque (premier public touché), les forums accueillent des personnes de tous horizons.

Les devises du site :

  1. Abandonner le porno à travers le processus de « rebooting »
  2. Dominer les comportements sexuels incontrôlables
  3. Maintenir des habitudes positives
  4. Avoir une vie sexuelle « idéale »
  5. Poursuivre ses rêves

 

L’addiction à la pornographie selon NoFap ?

« Un phénomène du cerveau qui entraîne un usage compulsif de celle-ci et provoque des difficultés à vivre une sexualité saine et déforme la réalité. »

Alors, comment ça se traduit ?

Une consommation accrue de contenu pornographique, dans le temps et dans l’intensité, à rechercher la satisfaction et une incapacité à stopper son utilisation sans conséquences négatives sur le comportement envers soi-même et ses proches (dégradation de la relation de couple, enfermement…).

Des dysfonctionnements physiques : problèmes érectiles, éjaculation précoce ou tardive, fatigue, insensibilité lors de la stimulation.

Des dysfonctionnements psychologiques : baisse de la confiance en soi, sentiment de honte, moral faible ou agité, baisse de motivation, chute de la libido, désintérêt du sexe au profit du porno, sentiment d’être désorienté(e).

Le Reboot :

La durée conseillée est de 90 jours. Difficile pour ceux qui démarrent, mais nécessaire pour observer ses effets bénéfiques. L’idée est de dépasser ses limites et de faire le point sur son niveau d’addiction. Il existe aussi des challenges sur un mois, une bonne alternative pour les curieux qui n’osent pas s’engager à long terme dans la communauté.

Les trois programmes de NoFap : abandonner le porno (porn free mode), abandonner le porno et la masturbation (abstaining from porn and masturbation), et abandonner le porno, la masturbation et l’orgasme (hard mode).

Vous craignez l’échec ? NoFap a tout prévu : ils ont mis en place un bouton d’urgence en cas de faiblesse. The Panic Buttondisponible sur ordinateur ou sur application mobile se décompose en quatre catégories de ressenti avec citations personnalisées pour chaque cas: Emergency (urgence): qui comporte des citations religieuses ou non, et Rejection (sentiment de rejet), Depression, et Relapsed (rechute) avec des citations neutres.

De ce site ont émergé beaucoup de services additionnels : The NoFap Academy, un bootcamp (camp d’entraînement) avec un professionnel qui vous motivera dans votre voie de guérison, un abonnement NoFap Premium avec des options supplémentaires (dont un appel FaceTime avec le fondateur en personne), un e-shop pour porter fièrement les couleurs des Fapstronauts, un livre électronique…

On estime en France que plus de 6% des internautes sont porno-dépendants et entre 5 et 10% de la population souffrirait d’une addiction au sexe. Si les valeurs de NoFap peuvent vous amuser et que vous souhaitez vous lancer pour tester vos limites, nous vous rappelons néanmoins que l’aide d’un professionnel est nécessaire pour les cas d’accoutumance les plus sévères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.