Arrêtez tout ! La nouvelle série Pose arrive sur nos écrans dès demain, et ça va briller !

On reprend les bases. La ball culture, qu’est-ce que c’est ?

Introduite dans le New-York des années 30, elle est associée à un mouvement queer développé dans l’ombre dont l’objectif était d’accueillir toute personne discriminée (principalement LGBTQ+). En ont découlé des institutions solides dans la communauté queer appelées « maisons », où l’on organisait dans les bas-fonds de Grosse Pomme des compétitions (les « bals »). Ils concouraient pour la victoire de leur maison, et étaient choisis et coachés par leur mentor (leur « mère »). Le documentaire phare Paris Is Burning sorti en 1991 suit les participants pendant sept ans, entre danses endiablées et interviews avec les protagonistes.

Voguing vs. Ball Culture

S’en s’ont suivies les années 70 et le carton plein du tube « Vogue » de Madonna, qui a fait naître le « voguing », danse de prédilection des transexuel.les et homosexuel.les noirs et latinos, consistant à imiter les poses des mannequins des magazines. Un manière de s’exprimer donc, à travers les arts et faire entendre leur voix. Si vous désirez en savoir plus sur le voguing, un documentaire signé Vice a énormément fait parler il y a deux ans : Paris Is Voguing.

L’ère Ryan Murphy

Scénariste, réalisateur, producteur, ce touche-à-tout est à l’origine de beaucoup de séries à succès du petit écran. Entre Nip/Tuck, Glee, et American Horror Story, il intègre à sa nouvelle série la cause LGBTQ+, qui lui tient personnellement à cœur. Il a d’ailleurs décidé de reverser 100% des bénéfices de la série aux associations LGBT :

« Je verserai 100% des profits de ma nouvelle série POSE sur FX à des associations caritatives LGBT et trans. Ces groupes font un travail remarquable et ont besoin de notre soutien. Pour les 14 prochains jours, je mettrai en avant quotidiennement une association que je soutiens, et vous encourage à faire de même ! »

Pour Pose, il s’entoure de deux autres co-auteurs, Brad Falchuk et Steven Canals. On plante le décor : 1987, New-York. Un certain Donald Trump construit son empire et s’enrichit à la vitesse de la lumière, et le SIDA se répand malheureusement de plus en plus. Blanca Rodriguez joue la « mère » et accueille de jeunes trans/homosexuels de quartiers difficiles en quête de succès. Elle les accompagne, les présente, les introduit aux codes de la ball culture. Plusieurs s’intriguent  s’entremêlent, et toutes les classes sociales de l’époque sont représentées. Des strass et paillettes mêlés à des compétitions féroces, voilà ce qui nous attend dans cette nouvelle série événement ! Le grand record de la série, c’est son nombre d’acteurs de la communauté LGBT. Un casting de titan, avec une cinquantaine d’acteurs homosexuels et/ou trans, imbattable aujourd’hui ! Merci Ryan Murphy, de réunir autant d’acteurs de talent en une seule et même série !

Pose, ça démarre demain à 21h55 sur Canal + Séries !

Le compte Twitter de la série

La bande annonce : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.