Par Jeuxdintention

Pendant mes études j’avais besoin absolument d’un stage. Mon copain avait de bons contacts et m’avait obtenu un entretien avec un mec de la RH d’une société. Toute excitée mais tellement stressée à la fois, il fallait que je trouve la tenue parfaite pour les impressionner en plus de mon CV.

 

Arrivée devant la porte du bureau, je frappe, le mec m’ouvre et me fait signe d’aller m’asseoir au bureau. Il était accompagné d’un collègue à lui… Quoi de plus stressant encore que d’avoir deux personnes face à moi pour un entretien. J’espérais que cela ne dure pas trop longtemps car j’avais dit à mon copain qu’on se retrouvait à gare du nord d’ici 1h30. En croisant les jambes j’espérais qu’il ne repère pas que je ne portais pas de culotte sous mon tailleur noir impeccable. Ça excitait mon copain de savoir que je n’en portais pas lors d’un entretien.

Ils me font visiter les locaux, nous discutons de mon parcours et de mes passions sans savoir que je suis libertine. Mon petit secret coquin. Nous retournons au bureau et son collègue nous sert du champagne que je refuse gentiment. Au final je craque, j’adore ça et en plus c’est un bon cru.

La fin de l’entretien approche et le mec me dit « tu fais ça souvent de ne pas porter de culotte aux entretiens ? ». J’ai rougi de honte. Nous finissons par discuter de libertinage ouvertement.

Son collègue s’approche de moi doucement et me libère de ce tailleur qui me compresse, agrippe mes cheveux et me fait le sucer fort et profond, tandis que l’autre me lèche la chatte comme un dieu. Ils finissent par me baiser tous les deux sur le bureau, un vrai régal que de se faire baiser comme une salope et remplir par tous les trous. Soudain je vois mon copain sortir de derrière le rideau avec une caméra. Ça m’excite encore plus de savoir qu’il a tout vu et qu’il me voit me faire défoncer en double. Il se dirige vers moi, me met une gifle pendant que je me fais baiser, me traite de « petite pute » puis me baise la bouche.

Au bout de 2h de baise intense, les 3 me giclent sur le visage comme la chienne que je suis, c’est un vrai délice. Je me suis fait baiser par tous les orifices et traiter comme une salope de première. Une vraie défonce comme j’aime.

Nous rentrons à la maison tard le soir et je m’endors aussi sec tellement je suis épuisée de mon « entretien ». Mon copain se couche et regarde la vidéo afin d’être certain d’avoir un bon souvenir à regarder de temps en temps.

Je me sens gigoter en plein sommeil… mon copain est en train de me baiser. Je sens sa queue faire des allers-retours dans ma chatte de plus en plus fort. Je commence à gémir de plaisir malgré la fatigue qui me tient. Il m’insulte de « petite pute, salope, chienne » tout ce que j’aime. Il a été excité encore par la vidéo. À sa jouissance je me suis fait cracher dans la bouche et j’avale son jus que j’apprécie tant.

On ne pourra pas dire que je ne me suis pas donné à fond pour mon entretien.

Et vous, votre entretien, il était comment ?

A bientôt kiss E

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.