Et toi, tu faisais quoi comme job étudiant ? Comme beaucoup, Marie est allée toquer à la porte d’un magasin qui cherchait “en urgence !” une vendeuse. La différence avec votre expérience chez Monoprix c’est qu’elle, elle en a fait un livre. Pourquoi ? Parce que Marie a travaillé pendant un an dans un sexshop. Ce qui est quand même un poil plus bandant. Quoique.

Vendre des sextoys à Pigalle pendant toute une année est une aventure qui mérite de prendre le temps de se faire bon café et de s’installer derrière un bureau pour raconter toutes les belles aventures vécues.

Dans le quartier du sexe à Paris (ou la luxure a pignon sur rue), les nuits sont denses et la faune variée. Du drôle au glauque il n’y a parfois qu’un pas, l’inverse est tout aussi valable d’ailleurs.

Travailler pendant toute une année dans un sexshop à Pigalle vous fera sentir encore plus proche des produits laitiers. Pigalle, des sensations pures.

Compilées dans des thématiques aussi drôles que vivifiantes pour la curiosité : “Une affaire de taille”, “Bon appétit bien sûr !”, “Le jour où mon enfance a basculé” ou encore “Tu tires ou tu pointes ?”, les histoires de Marie d’Ampoigne s’enchainent avec une fraîcheur à l’extrême opposé de l’atmosphère régnante à l’intérieur de sa boutique. Marie d’Ampoigne, des sensations pures.

On parle de Marie d’Ampoigne et de bien d’autres choses encore dans Wyylde : Le Mag de novembre/décembre actuellement en kiosque. Pour trouver Wyylde : Le Mag près de chez vous c’est par ici Pour les abonnés Wyylde.com, le magazine est téléchargeable gratuitement ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.