Mid-Land, la terre du milieu. C’est ainsi que Milan s’offre à moi. Entourée de canaux artificiels, qui ont été construits entre 1179 et le XVIème siècle, et dont la plupart ont été recouverts, excepté le fameux quartier dei Navigli au sud de la cité. La légende de la fondation de Milan veut que le Celte Bellovesos décida de construire une ville à l’endroit où il trouva l’animal magique que la déesse Belisama lui révéla dans un rêve. La sculpture de cette « laie semi-poilue » se trouve sur un bas-relief du Palazzo della Ragione… Cette ville me plait déjà ! C’est ici que Leonard de Vinci ou Caravage, exercèrent leurs arts. Capitale industrielle moderne et vivante, elle est la seconde ville d’Italie avec ses 1 350 000 habitants. Ce que les chiffres ne disent pas, c’est son degré de sensualité… Aristocrate et branchée, son climat est humide toute l’année. L’histoire de Milan, une histoire d’O ?

20110724_Milan_Cathedral_5413

Pour commencer

Quand j’arrive à la gare centrale, j’ai à peine le temps de descendre du quai, que déjà je sens ses mains qui se jettent sur ma croupe cambrée. Il a collé son sexe dur dans mon dos, et il me susurre lentement à l’oreille : « Je vais te passer un foulard sur les yeux et l’attacher derrière ta jolie nuque… Je t’emmène dans un endroit magique ». Privée de ma vue, je suis à l’affût du moindre bruit. Nous quittons le vacarme de la gare et je suis happée par la chaleur étouffante de la ville de Milan. Heureusement, très vite nous entrons dans une petite voiture au moteur qui gronde « fortissimo ». Mes cuisses chauffent sur le cuir de la banquette, tandis que la langue de mon amant fouille toutes mes lèvres, sans retenue. Je laisse s’échapper de petits cris de louve, mes tétons collés sur les vitres du bolide. Mon rythme cardiaque fait une pointe à l’unisson avec le compteur. Quand soudain, tout se calme. La voiture s’arrête à l’ombre du soleil et dehors j’entends comme des petits bruits d’eau. « Où sommes-nous ? » demandai-je à mon chevalier. « Patiente encore un peu, petite gourmande » me rétorqua-t-il en me soulevant du sol, comme on prend dans les bras une jeune mariée. Précautionneusement il me déposa en contre-bas. Je me sens flotter… Est-ce l’excitation ? La minute d’après, un bouchon de champagne sauta. Et je fus délivrée ! Quand mes yeux s’ouvrirent j’aperçus les rives de Milan. Sur les canaux, nous nous promenâmes amoureusement, enivrés par les bulles de champagnes et le spectacle naturel d’un charme fou.

IL CORSARO DEI NAVIGLI (navigare a Milano) : corsaro@neiade.com 02 36 56 56 94

Naviglio_Grande_at_night_(Milan)_-_DS5_6321

« A présent, allons te trouver ta tenue pour ce soir » lança mon beau brun d’un air entendu. En trois coups d’accélérateur sur la terre ferme, nous voilà chez Sexsade Fetish Boutique. Mes yeux papillonnent dans tous les sens. Sexsade est la première boutique fetish italienne à avoir été créee en 1998. On y trouve des corsets, de la lingerie, des habits de style rétro, mais aussi des vêtements en latex, des soft toys et des sex toys. Deux étages délirants d’inventivité et de qualité. Irrévérence, audace et divertissement, sont les trois mots qui définissent le mieux les rayons de cette boutique unique. J’ai un coup de cœur pour un caraco rouge style vintage avec un indécent décolleté, que je décide d’assortir avec des bas couture couleur chair, et un ensemble culotte porte jarretelles en satin noir. C’est décidé, cette nuit je me transforme en petit chaperon rouge de la Lombardie…

SEXSADE FETISH BOUTIQUE Via casati 8, 20 124 Milano / www.sex-sade.it

Sex-sade-6

Pour poursuivre

« Et si nous allions nous rassasier ? » me proposa-t-il ? « Dans le quartier des canaux, les restaurants sont nombreux et j’en connais un délicieux qui sert non stop de 12h à 23H ». Nous sortîmes gaiement de la boutique, et mon italien m’emmena chez Bella Riva. Mur en brique, wall of wine, senteurs délicieusement épicées qui se dégagent de la cuisine… Le lieu est d’emblée fort agréable. D’entrée je choisis un Valcalepio rosso pour accompagner una burrata, et mon corsaire prit un prosecco et des aubergines à la parmesane. Comme dirait ma grand-mère « les plaisirs de la bouche prédisent ceux du sexe !». Les papilles frétillantes et la langue en éveil, nous nous échappons à la salle d’eau le temps d’une petite fellation bien sentie. En remontant nous asseoir, les plats de résistance sont servis : « pasta al ragù » et « Costelleta di vittello alla milanese ». Sa côtelette de veau recouvre complètement son assiette et elle fond dans la bouche tel du beurre. Je glisse à mon tour quelques penne entre les lèvres de mon partenaire, qui râle de plaisir, quelques gouttes de sauce tomates glissant sur ses joues…

BELLA RIVA : Alzaia Naviglio Grande 36- Milano / 02 89 40 60 68 / www.bellarivamilano.it

1b

Une promenade digestive s’impose. Et avec le soleil de plomb, une seule envie me prend : celle d’être toute nue ! Mon italiano ne se dégonfle pas et me propose un jardin naturiste pour profiter de l’après-midi. J’accepte avec plaisir et nous voilà sur la route du Jardino Naturista del Fermento Club. A une vingtaine de minutes de Milan en voiture, nous arrivons dans un endroit isolé, devant un portail ne laissant rien paraître. Nous sonnons et c’est la charmante Grace qui nous reçoit. Elle est la présidente du club. Elle nous fait visiter le jardin, nous montre le coin jacuzzi, les chaises longues, les coins câlins… Quelle belle surprise que cet espace vert où l’on peut enfin vivre dans notre plus simple appareil ! Pendant que je barbote dans le spa, monsieur boit un jet 27 avec Roberto, le mari de Grace. C’est un homme charmant à l’œil rieur, qui a travaillé dans le cinéma de nombreuses années et qui est passionné de mise en scène ; il a lui-même créé la décoration du club. « Revenez cette nuit, nous avons une soirée Triangolo ! » Sur ces lumineuses paroles, mon apollon me rejoignit dans l’eau…

JARDINO NATURISTA DEL FERMENTO: Via Italia, 2, 26855 Lodi vecchio LO, Italie

« Les surprises ne sont pas finies ma belle… nous avons rendez-vous à un apéro BDSM en centre ville. Tu ferais mieux de te rhabiller ! » me dit-il avec un brin de perversité dans l’oeil. Je connais ce regard, et ma friandise ne demande qu’à être picorée de nouveau. C’est au Milord Milano que les festivités ont lieu : « Le Milan Munch Speciale Summer Review- l’apéritif pour les curieux ». Je le savais bien, la curiosité est une jolie qualité ! Sonia Pampuri, qui est à l’initiative de ce rendez-vous bi-mensuel, nous accueille avec un large sourire : « Nous vous attendions pour passer la soirée en beauté ! ». Embrassades,présentations, visite des lieux. A l’étage il y a un bar élégant avec des cocktails magnifiquement préparés par le barman, qui n’a pas sa langue dans sa poche (comme beaucoup de milanais…) Et au sous-sol un grand espace réservé à Sonia et ses invités. Ce soir, elle nous a préparé une revue, avec un coin « Adoration » (pour les femmes qui veulent se faire masser les pieds), un coin « Spanking » (pour ceux qui veulent se faire donner la fessée), un coin « Chatouilles sages » (pas si sages que ça…), et même une démonstration de bondage. Le programme est alléchant, et de nombreuses personnes se pressent à l’entrée. Une femme à l’allure extrêmement chic se rapproche de moi et me dit tout bas : « Pour moi l’homme doit vivre nu. C’est ainsi qu’il me fait rire ! ». Le ton est donné, la nuit risque fort d’être inoubliable… Mon adorateur à moi, qui a un penchant pour les blagues, m’a inscrite à l’atelier « chatouilles sages ». Je me retrouve donc allongée sur une table, les pieds attachés par des cordes, et Kalamos Comics (un homme qui ressemble à un ogre sadique) me chatouille la plante des pieds avec les dents d’une fourchette d’argent… Je hurle de rire et d’excitation ! La chatouille érotique, c’est chic ! Pour me venger, j’ai inscrit mon valet à une tournée de fessée ! Il l’a bien cherché… Et il a adoré ça le bougre ! Dans la pénombre, l’aura du maître Davide La Greca se fait sentir instantanément sur toute l’assistance. Les lumières se baissent, le silence se fait et le public est transi. Davide performe avec sa partenaire de jeu et de vie, Minou Rossi. Je retiens mon souffle devant la beauté des cordes entremêlées sur le corps de Minou. Entre deux attaches, elle crie. Lui la serre, puis l’embrasse. Le spectacle est total et d’une densité rare. Davide me confie : « Le bondage se pratique en couple, c’est un jeu de rôle. On y trouve ce qu’on y met dedans : douceur, sexe, douleur, domination, soumission, humour… Les émotions sont très variées ».

6801484149_f2d408fe61_b

DAVIDE LA GRECA : www.maestrobd.it

MINOU ROSSI : http://88minourossi.tumblr.com/

KALAMOS KOMICS : www.kalamoskomics.com

SONIA PAMPURI sur Facebook.com

MILORD MILAN : Piazza Gian Lorenzo Bernini, 20133 Milano / +39 02 36 73 71 41

localebn

Pour terminer

Minuit, l’appel du petit chaperon rouge de Lombardie à sonné. J’enfile mes vêtements de lumière et nous filons au Fermento Club pour la soirée « Triangolo ». A l’intérieur l’espace est superbe, on dirait un grand cirque à l’italienne, avec de nombreuses portes d’entrée qui donnent sur des petites pièces cachées où il fait bon s’aimer. En catimini, je me glisse dans la salle de projection. Des quatre couples à mes côtés, aucun ne semble suivre la dramaturgie du film (qui n’en n’a d’ailleurs aucune !). Un homme aux cheveux grisonnants et allure de Vittorio Gassman me teint élégamment ce langage : « Complimenti alla tu mama » en me faisant un baise-main. Sous le regard émoussé de sa femme, d’un geste étonnamment habile, il fit claquer mes jarretelles. Je poursuis mon périple dans la salle fétish où la croix de St André fait visiblement des heureux… Grace, rieuse, me prend en aparté : « Sais-tu quelles sont les signes astrologiques qui viennent le plus dans mon club ? » Moi : « Non Grace, je n’y connais rien en astrologie… ». Elle, avec un clin d’œil : « Ce sont les balances, les sagittaires et les capricornes ! Bonne pioche à toi ». Puis elle disparu. C’est au détour du Glory hole que je mesure vraiment la température de cette nuit transcendantale. Mes sens s’envolent. Soudain je me vois capturée par un homme masqué. Entre ses bras, je le reconnaîtrai

parmi mille, mon gorille ! Je gémis de rage et de ravissement, quand il me dépose dans une cage où gît déjà une gazelle rousse d’un mètre vingt au garrot…

FERMENTO CLUB Via Italia, 2, 26855 Lodi vecchio LO, Italie / www.fermentoclub.it

69

A l’aube, nous sortons du club et traversons la campagne lombarde, toute chargée d’une odeur animale et de fumier. Sans transition, nous rentrons dans notre demeure ultra futuriste : le Barcelo Hôtel. On croirait qu’il est construit pour vivre sur la lune. Lumières vertes et bleues, meubles en formica blanc, il semble qu’aucun microbe n’ait le droit d’entrer ici… Un dernier verre de champagne, et de notre 19ème étage, sur le balcon face à la ville endormie, je me fais prendre par mon amant.

BARCELO HOTEL Via Giorgio Stephenson, 55, 20 157 Milano Italie www.barcelo.com

364-pools-hotel-barcelo-milan22-121298

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.