Découvrez les destinations les plus chaudes de la planète avec nos Love Trotters qui n’ont pas froid aux yeux. Bons plans, club libertins,  incontournables, tips et infos pratiques, tout y est. Vous n’avez plus qu’à faire votre sac et sauter dans un avion. Voyages, voyages…

 

Il y a quelques étés, j’avais fait un tour dans l’incontournable Barcelone, capitale économique de l’Espagne. Et déjà j’avais été impressionnée par l’énergie vibrante de cette ville, ainsi que par les oeuvres colorées de Gaudi, que l’on retrouve un peu partout dans la cité, et surtout par sa Sagrada Familia, basilique audacieuse bien qu’à ce jour encore inachevée. Je me souviens également que je m’étais empiffrée de tapas (petits plats servis en apéritif) en me baladant dans les Ramblas, avenue emblématique et festive qui traverse le cœur de Barcelone. J’ai surtout le souvenir d’avoir eu très, très chaud ! Et les tenues légères des filles, autant que celles des garçons, m’avaient donné des idées pas très avouables…

Sagrada Familia

Sagrada Familia

La-Sagrada-Familia-2179

C’est pour cette raison que je n’ai pas hésité (voire que j’ai carrément insisté) devant la mission qui m’était proposée :

Découvrir Barcelone la délurée, Barcelone la libertine, Barcelone la vraie !

En effet, l’Espagne est peu farouche et compte près de 5000 maisons closes. De quoi laisser présager une atmosphère sexuellement décomplexée. Aussi, à peine ai-je posé mes valises que je décide de m’immerger complètement dans cette atmosphère incomparable, qui mêle fièvre et décontraction. Surtout, je pars manger un morceau car je sais que la nuit va être longue…

Commencer la soirée 

Je goûte aux tapas traditionnels de Ferran Adria, plutôt connu pour sa cuisine moléculaire, dans son restaurant Tickets Bar, près de la station de métro Poble Sec. Ici, pas « d’arts chimiques », mais du jambon ibérique à se damner, du fromage manchego, des huîtres (à la Thaï, japonaise…) ou encore du homard pour les bourses plus pleines. Bon à savoir : ils font du pain sans gluten.

tickets1Viajes-turísticos-Barcelona-Tickets-Bar2Tickets-Barcelona1tickets_barcelona_place-full

Les plus petits tapas sont à 2,50€  et les plus gros et raffinés vont jusqu’à 45€, selon votre faim.

Attention, le restaurant étant un peu victime de son succès, mieux vaut réserver. Fin du service à 22h30.
Tickets Bar : Avinguda Parallel, 164 – 08015 Barcelona

Si le budget est serré, le marché Boqueria, sur les Ramblas, fourmille de petits bars à tapas plutôt sympas et très abordables. Sincèrement, ils se valent tous donc faites votre choix sans crainte ! Allez y tôt, le marché ferme à 20h30. Marché Boqueria : Rambla, 91 08001 Barcelone

Boire un verre

Une fois rassasiée, je m’en vais à la recherche d’un bar sympa pour boire un verre et m’ambiancer avant d’entamer les choses sérieuses. On m’a parlé du port olympique, vestiges des jeux de 92, maintenant marina haut de gamme et agréable. Juchée sur mes talons de 14 cm et moulée dans une mini-jupe indécente, je file en taxi, mais c’est très accessible en métro (Ciutadella) ou tram (Besos Ciutadella).

J’ai vraiment aimé le Shoko, très beau club face mer à la programmation électro internationale et passage obligé du quartier.

Il y a un monde fou, et une fille rencontrée aux toilettes m’explique que c’est blindé dès le mercredi soir ; moi j’adore être collée serrée, mais si vous aimez avoir votre espace, préférez le calme des bars alentours.

Shoko - Barcelone

Shoko – Barcelone

Shoko - Barcelone

Entrée : entre 10 et 20€ selon la soirée, gratuite si vous avez diné au restaurant du club.

Shoko : Passeig Maritim, 36 Port Olimpico, 08003 Barcelona

J’enchaîne avec le Carpe Diem, boîte chic à la déco orientale. Je traine sur la terrasse, très agréable, avant de me diriger vers le bar. Maintenant que je sais que le club est partenaire du champagne Dom Perignon, je comprends mieux pourquoi le mec au bar me suggérait une coupe avec insistance ! C’est pas de refus : les bulles me rafraîchissent et excitent mes sens… Je commence à me faire brancher par un grand brun, plutôt bien bâti : il était temps ! Je commençais à me demander ce qui n’allait pas chez moi !

Il est vrai qu’ici, les filles sont toutes plus sexy les unes que les autres et je ne sors pas du lot en dépit de mes efforts (14 cm c’est pas rien quand même !).

Carpe Diem : Passeig Maritim, 32 Marina Beach, Barcelona

Malgré le barrage de la langue (je n’ai pas l’impression que les autochtones fassent particulièrement d’efforts pour parler français ou même anglais), on se comprend avec mon hidalgo, le feeling passe bien. On a envie de la même chose. Ça tombe bien, je ne suis pas venue pour enfiler des perles !

Continuer la soirée

On s’engouffre dans un taxi pour aller au Oops, club libertin emblématique de Barcelone réservé aux couples.

Situé dans le quartier Pedralbes, mieux vaut venir véhiculé. On arrive devant une sorte de manoir impressionnant : je suis soufflée ! Ça a carrément de la gueule ! Et ça peut : l’édifice est classé au patrimoine et considéré comme l’un des plus beaux lieux pour adultes du monde. Du coup j’ai peur que cela me coûte un bras, vu le standing. En plus, sur le chemin vers l’entrée, on ne croise que des étrangers et des jeunes gens visiblement aisés. Craintes vite estompées car c’est mon cavalier qui, grande classe, s’occupe des détails et gère l’accueil pas très souriant de l’hôtesse. Mais de toutes façons, j’ai pu remarquer que le prix de l’entrée est franchement abordable : 50€ par couple.

torre_vip (1) 598 662

vipoops pasillo_chillout chillout_dia baroops

On arrive sur le dance floor, très grand et franchement beau. Pendant que mon lover du moment va nous chercher à boire, je m’immisce entre de magnifiques couples qui dansent sensuellement sur un morceau de Major Lazer. C’est carrément hot, et mon partenaire n’a même pas eu le temps de me ramener un cocktail, qu’une jolie brunette piquante m’a déjà sauté dessus pour m’embrasser à pleine bouche. Lire la suite : Love trotter Barcelone #part2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.