Les pratiques du libertinage sont nombreuses et plus ou moins connues. Avant de se lancer dans le milieu libertin il est nécessaire pour le couple de discuter et de dialoguer afin d’être sur la même longueur d’onde. Le libertinage ne fera qu’accentuer votre complicité ! Mais gare aux couples qui pensent qu’en libertinant, leurs problèmes  vont s’arranger ! Le libertinage n’est pas la solution. Le libertinage est là pour pimenter votre sexualité et repousser vos limites.
Voici donc les pratiques les plus populaires :

« Côte-à-côtisme »
Le côte-à-côtisme est généralement pratiqué par les couples qui débutent, comme son nom l’indique, il consiste à avoir une relation sexuelle avec son partenaire à côté d’un autre couple sans qu’il y ait de contact physique avec ce dernier. C’est une pratique qui permet de se stimuler en s’observant mutuellement dans la même pièce sans pour autant sauter le pas de l’échangisme.

« Le Mélangisme »
La pratique du mélangisme est très prisée par les couples, elle est idéale pour débuter dans le libertinage sans avoir à terminer l’acte. Les mélangistes débutent les préliminaires avec l’autre couple c’est-à-dire ils peuvent s’embrasser, faire une fellation et cunnilingus, avoir des caresses entre femmes et hommes si il y a une bisexualité, mais il n’y a pas de pénétration hors couples ! Seuls les partenaires se réservent cette exclusivité.
Mais là encore dans le mélangisme il y a plusieurs nuances, nous donnons une définition générale, mais chaque couple en discutant avec un autre trouve la bonne pratique et définissent ensemble leurs limites.

« L’échangisme »
La pratique la plus répandue du libertinage: elle consiste à échanger son partenaire avec celui d’un autre couple et avoir une relation sexuelle ensemble. L’échangisme est couramment désigné comme étant un plan à 4 avec différentes nuances possibles ! Dans cette pratique il y a un côté voyeur et exhib qui se dégage des partenaires, qui apprécient de voir leur complice s’amuser dans les bras d’un autre. C’est une pratique très stimulante mais cela nécessite de trouver les bonnes personnes pour s’échanger, qui ont les mêmes envies et qui se plaisent tous les 4, ce qui n’est pas forcément simple.

« Le 2 +2 »
Le 2+2 est une pratique de l’échangisme mais qui consiste à s’échanger mais dans une pièce séparée, hors du regard du partenaire.

« Le triolisme »
C’est le célèbre « plan à trois »! Beaucoup de couples tentent de commencer le libertinage en ayant une relation avec une femme, le jeu entre femmes, les caresses, la douceur sont un bon moyen de franchir le pas du libertinage et de faire ressortir la bisexualité de la femme s’il y en a (la bisexualité ne doit pas être obligatoire mais une réelle envie). Il existe d’autres combinaisons possibles : deux hommes avec une femme, un couple et une trans ou avec un travesti… Et cela avec ou sans bisexualité !

« Le candaulisme »
C’est une pratique qui consiste à offrir son ou sa partenaire à une ou plusieurs autres personnes et à prendre du plaisir en les regardant faire l’amour ensemble. En général, ce sont les hommes qui pratiquent le candaulisme. Par contre cela requiert une réelle complicité dans le couple.

« L’exhibitionnisme »
Le plaisir d’être vu entrain de faire l’amour, de s’exhiber en club ou de faire une exhib cam sur un live. L’exhib peut être un jeu de couple très érotique surtout pour ceux qui apprécient aussi de faire l’amour dans des lieux insolites avec le risque d’être surpris par des personnes.

« Le voyeurisme »
Une pratique qui consiste à prendre du plaisir en observant des personnes qui s’exhibent mais sans participer que ce soit en club, ou dans les vidéos d’exhibs cam.

« La pluralité masculine »
C’est un terme utilisé dans les clubs libertins ou les soirées privées qui désigne le fait qu’il y ait plus d’hommes que de femmes présents.  Quant à la pluralité féminine elle est encore rare de nos jours.

« Le gang-bang »
C’est une pratique extrême où il y a une ou quelques femmes au milieu d’un grand nombre d’hommes (ou un homme avec d’autres hommes si c’est un GB gay). C’est un grand fantasme chez les femmes, mais delà à passer à l’acte il vaut mieux demander à des organisateurs expérimentés pour l’organiser dans les moindres détails afin d’éviter tout problème ou dérapage.

« Le bukkake »
C’est une pratique sexuelle collective qui consiste à l’éjaculation de nombreux hommes sur le corps ou le visage d’une femme.

« Le fétichisme »
Être fétichiste c’est prendre du plaisir au contact d’une partie du corps (pieds, oreilles…) ou d’un objet (latex, chaussures…). Les fétichistes apprécient particulièrement de s’occuper longuement de cette partie.

 

5 Réponses

  1. Chris

    Arghhhh …. c’est parfait tout ça mais … et les célibataires dans tout ça ? Quelles sont les façons de libertiner, sans n’être que le +1 ou +x ?

    Je le reconnais, des efforts sont faits sur le site pour ouvrir une place aux solos. Mais trop souvent nous sommes perdus dans ces informations qui ne concernent finalement que les couples.

    Répondre
    • SabrinaWyylde

      Bonjour, vous avez bien raison, il est prévu de faire un article sur les célibataires libertins très prochainement.
      Bonne journée,
      Sabrina

      Répondre
    • Maya_la_belle

      Bjr, il faudrait que les hommes solo commencent par faire leurs auto critiques. Avoir un vrai profil avec des vrais photos et non pas un étalage de sexe en gros plans qui n’interesse personne et pour finir un minimum de courtoisie pour aborder les gens. Les cc les fautes d’orthographe, les smileys etc .. ca ne donne absolument pas envie !!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.