Par Pierre des Esseintes

Ces derniers mois ont été exceptionnellement riches en études sur la sexualité des Français. L’occasion de faire le point sur la diversité des pratiques dans notre beau pays, et de constater que les plus chauds du slip ne sont pas toujours ceux que l’on croit !

Nombre de partenaires : les franciliens champions ! Le site de vente de sextoys amorelie.fr a confié à Ipsos, en 2015, le soin de réaliser une enquête pour mieux connaître les pratiques sexuelles des Français. Cette étude a révélé que sur toute la durée de leur vie, nos compatriotes connaissent en moyenne 9,5 partenaires sexuels différents (8 pour les femmes, 11 pour les hommes). Évidemment, les 35 ans et plus ont davantage d’expérience (11) que leurs cadets (6). Géographiquement, les franciliens remportent la palme du nombre de partenaires (16 en moyenne, contre 8 en Province). On compte 8 partenaires en moyenne dans le Sud-Est et 11 dans le Sud-Ouest. C’est à Paris que l’on compte la moyenne la plus importante du nombre de partenaires (17). Comme quoi, la chaleur ne dispose pas forcement à la multiplication des aventures ! Si certains coureurs invétérés font grimper la moyenne, une majorité a eu 5 partenaires maximum au cours de sa vie sexuelle. 4 % des sondés n’en ont jamais eu (15 % des 18-24 ans), 20 % en ont connu un seul (22 % des femmes et 18 % des hommes), 21 % en ont eu deux ou trois (23 % des femmes contre 19 % des hommes) et 16 % de quatre à cinq (18 % des femmes contre 15 % des hommes). Ce sont les hommes qui déclarent le plus de partenaires au cours de leur vie : 19 % (contre 16 % des femmes) déclarent en avoir eu de 6 à 10, 12 % (contre 9 % des femmes) de 11 à 20 et 10  % (contre 5 % des femmes) plus de 20. Comment expliquer cette différence ? Les femmes auraient–elles tendance à sous-déclarer le nombre de partenaires qu’elles ont connus, de peur de passer pour des s****, ou bien font-elles preuve d’une mémoire sélective en oubliant volontairement les plus mauvais coups ?

Du côté des pratiques… Les pratiques sexuelles préférées des Français sont la fellation ou le cunnilingus (70 % les ont déjà pratiqués). La sodomie est plébiscitée par un Français sur quatre. L’amour dans un lieu public est une pratique qu’ils adorent, puisque 29 % d’entre eux ont déjà pris le risque ! L’usage des sextoys s’est peu à peu répandu, puisque 24 % de nos compatriotes en ont déjà utilisé avec leur partenaire et 20 % seuls (27 % des femmes contre 13 % des hommes). Les jeunes femmes sont les premières à reconnaître apprécier les vibes de leur rabbit (30 % des femmes de moins de 35 ans). Les jeux de rôle et le bondage progressent chez les jeunes : 19 % des moins de 35 ans ont déjà tenté les jeux de rôle et 21 %, le bondage. Doit-on y voir un syndrome Fifty Shades ? Bon, tout seul ou à deux c’est bien, mais à trois ou plus ? Combien de Français ont déjà tenté l’expérience ? Selon cette étude, 9 % (12 % des hommes et 7 % des femmes) ! L’échangisme ne concerne, lui, que 4 % des sondés.

Les chiffres choc de la sexualité des français sont à lire dans Wyylde : Le Mag de septembre/octobre. Pour le trouver près de chez vous c’est par ici et vous abonner c’est par . Pour les abonnés Wyylde.com, le magazine est téléchargeable gratuitement ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.