Le Rim Job, ou anulingus (également feuille de rose ou fleur d’anus en version poétique) est la stimulation de l’anus avec la bouche et la langue.

C’est sans doute la caresse la plus tabou – le dernier endroit ou on imagine poser ses lèvres. L’image animale et sale de la sodomie s’ajoute à l’angoisse hygiéniste des rapports bucco-génitaux. Sans parler de la réticence de la majorité des hommes : la sexualité du mâle est traditionnellement phallocentrée, et l’hétéro associe le plaisir anal à l’homosexualité.

Le plaisir procuré est à la hauteur du tabou qu’il faut surmonter : idéal à expérimenter pendant le cunnilingus ou la fellation, l’anulingus déclenche souvent un orgasme. Embrassez les reins ou le bassin, passez votre langue dans le sillon fessier, embrassez et léchez les fesses, avant de vous concentrer sur l’anneau. Vous pouvez y poser votre langue, d’abord large et molle, plaquez la contre l’anneau pour établir le contact. Vous pouvez maintenant commencer à laper, puis à embrasser l’anus à pleine bouche. Titillez les plis du bout de la langue, faites la vibrer, alternez coups de bas en haut et cercles concentriques, soyez attentif aux réactions pour toujours vous adapter à la montée de son plaisir.

Si vous êtes assez à l’aise pour cela, introduisez votre langue en la durcissant en pointe autant que possible : le canal anal est incroyablement réceptif, et doté de terminaisons nerveuses de nature différente que l’extérieur de l’anus, déjà richement pourvu. Les adeptes considèrent l’anus comme un clitoris alternatif, tant chez la femme que chez l’homme – l’anulingus est le meilleur moyen de découvrir toute une gamme de sensations inconnues !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.