Des « études américaines » vantent régulièrement les bienfaits de l’absorption du sperme, et les articles créent régulièrement des polémiques sur internet : propagande machiste pour certain(e)s, hoax scientifique pour d’autres… Le sperme n’est certainement pas la panacée ni un « alicament », même si dans le Tao, ce fluide est si chargé de Chi (énergie vitale) que l’orgasme sans éjaculation est une des bases de la pratique. Mais il a de nombreuses qualités nutritionnelles, et surtout, être avalé reste la conclusion idéale d’une fellation dans l’imaginaire sexuel de la majorité des hommes, un fantasme fondamental… Avaler n’est absolument pas une obligation, même pour une fellation parfaite, mais si vous voulez tenter l’aventure, il est possible d’influer sur la saveur du sperme – le vôtre ou le sien. Son goût varie d’un homme à l’autre et d’un jour à l’autre, et selon de nombreux facteurs, mais le plus déterminant est l’alimentation. La base a un PH et une texture comparable à du blanc d’œuf : rien d’effrayant. La gamme de saveur s’étend du salé au légèrement sucré, avec des nuances de l’amer à l’aigre doux… avec toujours cet arrière goût métallique absolument unique.

A moins d’aimer les saveurs très corsées, on évitera l’ail, l’oignon, les asperges et les épices fortes comme piments ou curry. L’amertume est renforcée par les crucifères, aka les choux : du brocoli au chou chinois en passant par le chou fleur. L’alcool et la caféine renforcent l’acidité. Pour adoucir le goût, on conseille le persil, la coriandre, la menthe verte, et surtout beaucoup de fruits et légumes, le céleri en tête.

Pour une bouche sucrée, les fruits sont particulièrement recommandés : papaye, ananas, prune et raisins seraient les plus efficaces. Assaisonnez vos plats de citron, menthe poivrée, cannelle ou cardamone. Au contraire, si on apprécie davantage le salé, les protéines animales sont de rigueur, viande rouge et produits laitiers, mais aussi le poisson.

tumblr_l9qhxmLGCT1qa0twoo1_500

Il faut noter que rayon produits laitiers, les yaourts ont la réputation d’augmenter la quantité et la qualité du sperme : tous les acteurs porno en consomment depuis des décennies, bien qu’aucune étude scientifique n’ait confirmé leur efficacité. Pour mémoire, le sperme possède de véritables qualités nutritives : des protéines (ani-mâles..), des vitamines (C et B12), mais aussi des sels minéraux (calcium, magnésium, phosphore, potassium, zinc) et des sucres on ne peut plus naturels (fructose et sorbitol). Tout ça pour seulement 7 à 15 calories – rassurez vous, pour les sucres, le sperme ne fait pas grossir.

Il est aussi chargé d’hormones : ocytocine et sérotonine, ce qui en ferait un antidépresseur naturel. Puisque nous parlons santé, souvenez vous que l’absorption de sperme est contraire aux règles du Safe Sex et ne se pratique qu’entre partenaires « fluid-bonded ». Pour égayer une soirée libertine, il est maintenant possible de jouir des propriétés gustatives du sperme en toute sécurité grâce à la Sémenologie et à la Cuisine séminale. Paul Photenhauer a publié deux livres de recettes de cocktail et de cuisine : Semenology et Natural Harvest. S’il se décrit comme un « un chef passionné qui aime expérimenter de nouveaux ingrédients excitants  en cuisine », et qu’il défend sérieusement la saveur si particulière du sperme, son véritable but est évidemment de changer notre rapport au sperme, jugé « dégoûtant » comme tous nos fluides corporels. (C’est aussi le cas de toutes les « informations » de ce billet…)

© Nicolas Bassez

© Nicolas Bassez

Et si vous pensez toujours qu’il ne s’agit de propagande machiste : l’inventeur de la Cuisine Séminale est gay, et teste toutes ses recettes avec ses amis. Pour assurer la parité, vous pouvez fabriquer vos yaourts à base de cyprine : Cecilia Wesbrook, étudiante américaine, a fait cette expérience très médiatisée.

S’il reste déconseillé d’absorber des fluides corporels inconnus, le mélange avec d’autres ingrédients à l’air libre et la cuisson tuent le VIH. L’expérience la plus excitante, et safe, est sans doute une soirée cocktail, où les couples fluid bonded pourraient récolter le précieux ingrédient au bar, juste avant la préparation de leur boisson préférée… Car la propriété la plus importante du sperme, et incontestable, c’est qu’il est un puissant aphrodisiaque, en tant qu’offrande luxurieuse et essence du sexe.

Une réponse

  1. Amante

    Il est vrai que le goût peut changer d’un jour à l’autre, parfois sucré, parfois plus âcre/amer. Malgré mes pratiques plurielles, j’ai toujours préféré jouer la carte de la sécurité maximale en ne prenant jamais d’autres spermes que celui de mon Homme en bouche. Il serait dommage d’attraper une maladie grave pour quelques secondes de plaisir !
    Lilli

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.