Agripper des parties génitales, ça vous branche ? 👅 Grope Mountain, un mur d’escalade composé de formes érotiques, est une installation qui a beaucoup fait parler ces derniers jours.

Les designers de Bompas & Parr ont imaginé cette structure en 2015, initialement pour l’exposer au Museum Of Sex de New-York. A l’origine, elle était intégrée à Funland, une exposition interactive où plusieurs activités liées à l’érotisme étaient installées. Inspirée des murs d’escalades modernes, Bompas & Parr y a ajouté des parties anatomiques faites maison, reproduites à partir de modèles volontaires.

💡 Le message véhiculé derrière la création de cette structure est révélé par les créateurs eux-mêmes :

« L’idée derrière ce mur était que les grimpeurs s’engagent physiquement en agrippant ces prises, l’expérience a encouragé les participants à revoir leur propre représentation du corps en encourageant la réappropriation des murs d’escalades plus classiques. C’est étrangement érotique, cette combinaison de force physique et mentale, couplée au potentiel voyeurisme de ceux qui vous observent depuis le sol. C’est ce combo qui a signé le succès de Grope Mountain, du côté des grimpeurs comme celui des spectateurs, et qui en fait aujourd’hui une parfaite activité pour un rencard ! »

Victime de son succès, le mur fait le tour du globe et a notamment été installé à Liverpool et à Londres à l’occasion de la Saint Valentin 2017, où de nombreux grimpeurs se sont pressés pour tâter du sein ou de la fesse et prendre de la hauteur. 🔥

👌 Le petit plus :

Bompas & Parr a imaginé une police d’écriture spécifiquement pour cette installation ! Vous pouvez la télécharger ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.