Je fantasme sur la soirée nuit demonia fétiche depuis mon adolescence. Cette année, je décide de passer le cap.

La Nuit Demonia s’est imposée comme le rendez-vous incontournable de la scène fétichiste. L’édition 2015, portée par le succès de Mad Max Fury Road, propose le thème Fetish Movies.

Temple du cuir, du vinyle et du latex, la Nuit Demonia se compose de shows hypnotisants.

Elle est fréquentée par le beau monde de la scène fétiche et de la scène porno, mais aussi par des anonymes tendances BDSM. Ou juste curieux. Ou juste amateurs de belles surprises.

Nuit Dèmonia - Lynn SK

Nuit Dèmonia – Lynn SK

Nuit Dèmonia - Lynn SK

Nuit Dèmonia – Lynn SK

17h, je commence les préparations.

Je ne partirai pas pour la soirée avant cinq bonnes heures, mais je veux que tout soit parfait. Je choisis avec soin ma tenue. Une robe vinyle qui m’oblige à ne porter aucun sous-vêtement. Je l’accompagne de porte-jarretelles spécialement acheté pour l’événement. Je ne respire pas dans ma micro-robe. Tout mon accoutrement me gêne. Par pudeur. Mais je suis bien trop excitée pour me laisser décourager.

Nuit Dèmonia - Lynn SK

Nuit Dèmonia – Lynn SK

22h30, en appliquant une dernière couche de rouge à lèvres, je trépigne d’impatience. Le taxi m’appelle, je descends, en volant presque.

Lorsque il me dépose devant le donjon d’Issy-les-Moulineaux, je ne suis pas à l’aise. Deux vigiles géants à l’entrée me toisent. “Mademoiselle, vous venez pour quoi ?” J’ai l’impression de rentrer dans une soirée secrète. “La Demonia”, articulais-je timidement. Comme si j’avais donné le bon mot de passe, les deux gargantuas s’écartent. L’un d’eux esquisse un sourire “Bonne soirée, Madame”.

Nuit Dèmonia - Lynn SK

Nuit Dèmonia – Lynn SK

Dans l’entrée, le lobby ne paie pas de mine. Mais les invités qui s’y agglutinent pour fumer attirent mon attention.

Ma petite robe n’est rien comparée aux costumes de certains.

Mon smoky charbonneux est bien pâle devant les maquillages insensés d’autres.

Nuit Dèmonia - Lynn SK

Nuit Dèmonia – Lynn SK

Nuit Dèmonia - Lynn SK

Nuit Dèmonia – Lynn SK

Nuit Dèmonia - Lynn SK

Nuit Dèmonia – Lynn SK

Nuit Dèmonia - Lynn SK

Nuit Dèmonia – Lynn SK

J’avance. Le lobby s’est transformé en long couloir sinueux. Le lieu, si banal, se transforme à mesure que j’avance en un incroyable mystère. La musique, à peine audible de l’entrée, se fait plus forte. Tout est de plus en plus intense.

Je retrouve l’incroyable Miguel, organisateur de la Nuit, dans son costume d’Alex DeLarge. Il m’embrasse sur les deux joues et m’indique une direction. “Tu devrais aller par là” me souffle-t-il, soulignant son propos d’un clin d’œil, avant de disparaître dans la foule qui commence à se faire dense.

Intriguée, j’emprunte le couloir de gauche. Devant une première scène, la foule acclame. Moi, je n’aperçois que le feu. Je me fraye un chemin et lève la tête.

Nuit Dèmonia - Lynn SK

Nuit Dèmonia – Lynn SK

Elles sont deux, presque nues. Elles dansent avec des flammes. Mais leurs têtes ne sont pas humaines.

À la place de visages familiers se dressent deux larges têtes de dinosaures. Je reste sans voix, hypnotisée par un spectacle qui m’était jusqu’alors inédit.

Le show se termine. Encore abasourdie, je me laisse porter par la foule d’ateliers en atelier. Shibari, BDSM en duo, on perd très vite ce sentiment de gêne, comme lorsque l’on regarde un porno à plusieurs. Ce n’est plus du voyeurisme, chaque performance, ici, devient de l’art que l’on commente avec ses voisins. Comme devant une pièce de théâtre. Ce laisser-aller, ce sentiment de liberté, c’est incroyable.

Nuit Dèmonia - Lynn SK

Nuit Dèmonia – Lynn SK

Nuit Dèmonia - Lynn SK

Nuit Dèmonia – Lynn SK

Je continue ma marche dans les couloirs.

Je fais de mon mieux pour ne pas regarder avec trop d’insistance les créatures de la Nuit, ces initiés, qu’ils soient maîtres ou soumis. Après tout, ils sont la normalité en ces lieux et je ne suis que leur invitée. J’observe discrètement leurs manières. Je les trouve plus fascinants encore que les shows tumultueux.

Nuit Dèmonia - Lynn SK

Nuit Dèmonia – Lynn SK

Nous sommes le matin déjà. Les heures ont défilé. Quand je prends ma première bouffée d’air à l’extérieur, j’ai l’impression de rentrer d’un voyage d’un autre monde.

J’ai l’impression de rentrer d’un voyage d’un autre monde.

À la manière d’une Alice qui reviendrait d’un certain Pays des Merveilles …

Billy K.

3 Réponses

  1. Soana soum

    Contente que la decouverte de notre monde vous est plu.
    Neanmoins merci de ne pas baffouer les droits a l’image de chacun j’apparais sur vitre article en photo avec ma maitresse precedente sans meme qu’elle n’est donné son accord. Heuresement nous etions en couple sm mais aussi performers dans les soirees comme la demonia nous avons d’ailleurs fait un show cette annee la.
    Merci pour votre interet.
    Salutations bdsm
    Soana

    Répondre
    • La Rédac
      La Rédac

      Bonjour Soana,
      J’ai tenté de vous envoyé un mp pour vous parler directement, sans succès !
      Il est toujours convenu avec nos photographes que les protagonistes aient bien évidemment donné leur accord de diffusion pour nos supports magazine. Si ce n’est pas le cas, je vous présente toutes mes excuses, faites-moi savoir de quelle(s) photo(s) il s’agit, afin que je puisse les enlever au pus vite.

      Bien à vous

      Répondre
    • La Rédac
      La Rédac

      Bonjour Soana,
      J’ai tenté de vous envoyé un mp pour vous parler directement, sans succès !
      Il est toujours convenu avec nos photographes que les protagonistes aient bien évidemment donné leur accord de diffusion pour nos supports magazine. Si ce n’est pas le cas, je vous présente toutes mes excuses, faites-moi savoir de quelle(s) photo(s) il s’agit, afin que je puisse les enlever au plus vite.

      Bien à vous

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.