Le titre de cet article n’est pas une injonction mais un désir ardent de lire vos messages les plus chauds que vous avez envoyés ou que vous avez reçus ! 

Pour le prochain numéro de Wyylde : Le Mag de janvier/février nous souhaitons publier de belles pages de vos mots coquins. On le fait tous, parfois directs, parfois plus subtiles mais toujours un seul but : exciter !

Et c’est ce que nous voulons offrir à nos lecteurs pour ce premier numéro de 2018.

Pour nous envoyer vos sextos, vous pouvez le faire en commentaire de cet article ou via message privé sur l’ensemble de nos réseaux sociaux (avant le 24 novembre prochain)

Facebook

Twitter

Instagram

Nous avons hâte de vous lire et de vous partager cette intimité numérique.

3 Réponses

  1. Stevance

    Tes orteils, un par un, tes pieds, dessus, dessous, tes talons, tes chevilles, tes mollets tendres, tes genoux, l’intérieur de tes genoux, tes cuisses, l’intérieur de tes cuisses, là où c’est le plus doux, tes fesses, entre tes fesses, ta chutte de rein, tes hanches, ton dos, vertèbre après vertèbre, tes mains, tes doigts, le creux de tes poignets, tes coudes, l’intérieur de tes coudes, tes bras, tes épaules, du bout des lèvres, ton cou, tout doucement, tes aisselles, la naissance de tes seins, tes seins, entre tes seins, ton ventre, encore et encore, ton nombril, la naissance de ta fente, du bout de la langue, ton bouton, dressé, fébrile, ta chatte, ton jus, ton petit trou, délicatement… J’embrasse tout, je sens tout, je lèche tout…

    Répondre
  2. Pacificity06

    Sexto dédié à mon cher amour de ma vie:
    De ta bouche encercle l’anneau vierge de rêves

    Par à coup bas et haut appose-moi ta sève

    Lubrifie de tes yeux cet endroit érotique

    Dont toi seul à la clé de cette grotte mystique.

    Ne sois pas impatient, mon cher amour

    Mets du coeur à l’outrage avec tes apparats

    En respirant ma peau sensuelle et humide

    Ton thermomètre monte à mes râles avides.

    Tes lèvres affamées s’abreuvent à ma coupe

    Et tes dents mordillent l’albâtre de ma croupe

    Tes doigts s’activent au bord puis en profondeur

    Comme pour dilater le passage vainqueur.

    Mon corps brûle à l’ardeur de tes stimulations

    Ta langue est maîtresse de mon abdication

    Mes seins en liberté réclament tes caresses

    Toute ton intention se porte sur mes fesses.

    Et mes joues rugissent à ton membre en action

    Sans tabou nous goûtons à nos adjurations

    Mon cercle vicieux recèle nos fantasmes

    La porte d’or s’ouvre à nos déchirants orgasmes…

    Répondre
  3. Bernaert eleonore

    Bonjour,

    Je vous envoie un de mes sextos …
    « J’ai envie de Plein de choses…
    De t’embrasser goulûment… de laisser courir mes mains sur tes épaules, les laisser descendre le long de tes bras pour finir sur tes fesses… enlever délicatement ton caleçon et mettre ta bite dans ma bouche…
    La sucer tout doucement d’abord, laisser ma langue jouer avec ton gland… et puis accélérer … parcourir ta queue de haut en bas, mettre tes couilles toutes entières dans ma bouche… te sentir durcir de plus en plus… jusqu’ à ce que tu lâches un petit soupir de plaisir… »

    Bonne réception 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.