Dans la foule de comptes érotiques d‘Instagram se trouve DarlingKink. De son vrai nom Kay Aranzanso, cette artiste Philippine de 28 ans explore et expose la sexualité du quotidien à travers des couleurs pop. Si ces dessins sont équivoques, ils ne sont pas pornographiques pour autant.

Elle avouait il y a quelques mois au site ItchySilk que malgré une éducation catholique traditionnelle, elle a baigné dans le milieu artistique très tôt (c’est son oncle qui lui a appris à dessiner très jeune) et ses proches l’ont toujours soutenue dans cette voie. Elle admet d’ailleurs volontiers qu’elle a eu la chance d’être scolarisée et ainsi d’apprendre « l’importance et la beauté de la liberté d’expression ».

Son compte Instagram lui offre un espace de souvenir, où elle matérialise ses expériences,  mais aussi ses fantasmes, et plus largement son imaginaire. Elle s’exerce d’ailleurs souvent à dessiner de mémoire, sans appui d’un modèle pour reproduire une posture ou une expression.

Son idée, avant de susciter le désir ou la curiosité des spectateurs est d’avant tout ouvrir le débat sur la sexualité de manière positive et bienveillante. Elle préfère d’ailleurs centrer l’attention sur les acteurs de la scène que sur le décor, souvent neutre. Cette astuce permet alors de ressentir plus intensément les émotions des acteurs et se concentrer sur l’énergie dégagée par leurs courbes… Alors, conquis ? 😍

Retrouvez son travail ici. 💕

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.