Vous êtes de nature curieuse? Vous avez envie d’explorer votre sexualité avec de nouvelles pratiques coquines ?

Avec le libertinage c’est tout un état d’esprit auquel il faut adhérer, c’est une liberté sexuelle, du partage, du désir, de l’hygiène et du plaisir sans fin. Les couples libertins ont une sexualité plurielle, ils ont des rapports intimes avec d’autres personnes. L’échangisme est l’une des différentes pratiques du libertinage, il est très apprécié par la communauté tandis que le mélangisme est moins populaire, mais très centré sur la sensualité.

Alors, échangisme ou mélangisme, quelles sont les différences entre ces deux pratiques ?

L’échangisme

Souvent confondu avec le terme libertinage, l’échangisme est l’une des différentes pratiques que regroupe le libertinage. Il y a la notion d’échange, le partage des partenaires entre les deux couples.

La première règle est que ça doit être une réelle envie émanant des deux partenaires, qu’il n’y ait donc pas d’obligation, ni de jalousie ou de frustration au sein du couple.

L’échangisme (et en général le libertinage ) n’est en aucun cas une façon de régler ses problèmes conjugaux. Quand le couple est en situation de crise, ça aura pour conséquence d’accélérer la chute du couple.

Les couples sûrs d’eux, qui ont confiance et envie de découvrir ce mode de vie ainsi que différentes formes de plaisir n’ont seront que plus épanouis.

Les rencontres se font depuis les sites de rencontres libertines ou dans les clubs libertins. En club, les couples s’observent, se draguent, se sourient, se caressent, dansent ensemble, partagent un verre et vont plus loin si le feeling est là.

Les couples aiment se retrouver chez eux pour un moment d’intimité ou dans les « coins câlins » au sein des établissements dédiés pour s’adonner au plaisir charnel. Il n’y a pas de limite au sein de l’échangisme mais certains couples affichent leurs préférences comme les longs préliminaires avant d’aller plus loin, s’adonner aux plaisirs saphiques – la bisexualité n’est pas obligatoire, mais certaines femmes aiment se découvrir à travers les caresses et les baisers d’autres femmes avant de passer à l’acte avec le partenaire – connaître plus amplement le couple autour d’un verre ou d’un dîner…

Il n’y a pas un type d’échangisme mais chaque couple est libre de le concevoir et l’adapter selon ses envies et ses limites.

Le mélangisme

Si le mélangisme est très peu courant, il est perçu comme étant une bonne façon de débuter dans le libertinage en couple sans se brusquer. Mais c’est bel et bien une pratique libertine à part entière.

Le mélangisme fonctionne au préalable comme pour l’échangisme, sur Wyylde il y a le type d’échange : « mélangisme » qu’il faut cocher lors de la recherche pour pouvoir contacter des profils adeptes de la même pratique et discuter avec eux, les rencontres peuvent se faire aussi en club.

Les préliminaires entre deux couples ou entre un couple et des célibataires, sont très importants. La base étant de se laisser aller à l’hédonisme le plus possible sans l’objectif de la performance sexuelle  et sans les dangers liés à la pénétration. (Il est important de rappeler que l’usage du préservatif et de la digue dentaire sont recommandés lors des rapports bucco-génitaux).

Les longues caresses, les jeux érotiques, les baisers, la fellation et cunnilingus, les massages, tout est permis pour se stimuler et faire monter la tension sexuelle sauf – à la différence de l’échangisme – la pénétration hors couple.

Les adeptes de cette pratique apprécient également le voyeurisme et l’exhibitionnisme. Le but étant d’avoir des relations sexuelles avec son propre partenaire à côté de l’autre couple ou des autres personnes. Ils continuent ainsi à s’exciter en les regardant «coquiner» à côté d’eux voir jouir en même temps.

Certains couples passent du mélangisme à l’échangisme tant l’envie est grande d’assouvir les désirs de chacun, mais pour d’autres le mélangisme restera l’unique pratique et la plus charnelle.

Alors prêts pour le grand saut ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.