Siri, parles moi de l’amour digital !

Que signifie aimer à l’âge d’Internet ? Comment les interfaces numériques refaçonnent-elles nos relations affectives ? Quel sera l’impact des nouvelles technologies sur le domaine romantique ? Comment les écrans affectent-ils notre intimité sexuelle ? Ces nouveaux moyens de connexion sont-ils en train de redéfinir les paradigmes de la vie adulte ?

Voilà les questions que soulève cette exposition, actuellement en cours à la Galerie Charlot à Paris. Data Dating, c’est douze artistes autour de la question de l’amour 2.0.

De 3615 ULLA à Tinder

A l’heure où l’on programme des robots spécialement pour draguer, les possibilités sont quasiment infinies pour trouver de la compagnie.

Ce qui a changé, c’est les rôles que les personnes peuvent jouer, ou révéler des facettes de leur personnalité plus facilement, grâce à la possibilité de se cacher derrière un écran. Des profils, des messages vocaux, des likes, des vidéos en direct, la géolocalisation, autant d’outils que de rencontres sont désormais envisageables.

La Galerie Charlot a été crée par Valérie Hasson-Benillouche en 2010 dans le but de promouvoir des formes d’art contemporaines innovantes. La commissaire de l’exposition, Valentina Peri, a rejoint la Galerie en 2011 en tant qu’associée. Particulièrement sensible aux formes d’art émergentes, la Galerie se concentre sur les liens entre art, technologie et sciences.

En mai 2017, la galerie a ouvert un deuxième musée à Tel-Aviv. A Paris, le rythme est de six expositions par an contre trois en Israël. Les collaborations avec les diverses institutions, musées, etc. étendent la réputation de la Galerie au monde entier.

Cette exposition peut faire penser à un film sorti en 2013 : Her. On y suit Theo (Joaquin Phoenix), fraîchement divorcé et profondément seul. Dans le Los Angeles d’un futur proche, il noue une relation avec une intelligence artificielle, Samantha. On n’entendra que sa voix (celle de la sublime Scarlett Johansson en version originale), et on observera Theo dialoguer avec son ordinateur comme s’il s’agissait de sa compagne.

On n’oublie pas que les rencontres par internet permettent aussi d’étendre le champs des possibles, de rencontrer des personnes que nous n’aurions certainement jamais croisées. Et rien que pour ça, on leur en est reconnaissants. 😍

Exposition Data Dating

Galerie Charlot, 47 rue Charlot Paris 3ème

Jusqu’au 26 juillet 2018

Ouvert du mardi au vendredi de 14h à 19h.

Entrée libre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.