71DBSZt3IHL-1024x683

PHOTO

L’Empire des sens

Aucune excuse : l’expo à faire absolument, c’est celle du grand maître Araki, jusqu’au 5 septembre 2016, au Musée Guimet ! Figure incontournable de la photographie contemporaine japonaise, Nobuyoshi Araki est connu mondialement pour ses photographies de femmes ligotées selon les règles ancestrales du Kinbaku – l’art du bondage japonais, pratique qui puise ses origines au XVe siècle. Cette exposition retrace cinquante années de son travail en plus de 400 photographies et compte parmi les plus importantes consacrées à Araki en France. Véritable journal intime d’un grand plasticien de la photographie pour qui « photographier est avant tout une façon d’exister », l’exposition se déploie selon un parcours thématique, depuis les séries consacrées aux fleurs, la scène de Tokyo, ou encore le Voyage sentimental, illustration de son voyage de noce en 1971, suivie du Voyage en hiver en 1990, année du décès de son épouse. Conçue à partir d’œuvres provenant de collections privées et publiques (Tokyo, New York, Paris…), complétée des archives de l’artiste, cette exposition donne à voir et à comprendre l’enracinement de l’art d’Araki dans la culture traditionnelle japonaise.

Exposition Araki, ARAKI, du 13 avril au 5 septembre 2016 au Musée Guimet

159763-1024x678

ATELIER

Erosticratique

Chaque été, Erosticratie vous convie à EroSphère, le festival participatif des créativités érotiques. C’est la rencontre de l’Eros – l’amour, la créativité, la sexualité – et de la Sphère – l’harmonie, la légèreté, l’immersion. EroSphère rassemble, quels que soient le sexe, le genre, l’identité ou l’orientation, avec et au-delà des communautés existantes. Du 14 au 17 juillet, le festival IN vous ouvre trois nouveaux axes pour explorer votre créativité érotique. Une bonne dose d’excitation pour vous épanouir en caresses hors-zone ou énergies secrètes, une belle connexion pour s’autoriser les aventures érotiques les plus insolites et une joyeuse expression pour vous mettre tous en scène ! EroSphère, c’est aussi un festival OFF gratuit du 10 au 13 juillet qui programme des événements culturels autour de l’érotisme et des sexualités créatives. Et si l’on se laissait tenter ?

 Festival Erosphère, du 10 au 17 juillet, à partir de 190€ le pass complet, Paris

 crédits Enora Nott

ROCK

 Charnel

Aux confins du plaisir, la chanteuse pop rock puissante et charnelle Julia Palombe poursuit son épopée rock ! Elle propose un nouvel album sous forme d’hymne à la liberté : 10 titres bien trempés en ligne droite de ses plus grandes inspirations (Elvis Presley, James Brown, Les Rolling Stones). Entourée de son puissant trio, elle offre une partition sauvage et dénudée. De sa voix unique, elle joue sur les cordes sensibles des sentiments complexes et fascinants que le désir provoque…

 Dr Love, de Julia Palombe, 9,99€ sur iTunes

 Julia

LIVRES

Sans culotte
Découvrez, en près de 400 pages et quatre-vingt dessins, les incroyables aventures de Mia, initialement publiées sur blog qui avait fait largement parler de lui… Vous plongerez alors dans l’histoire sans culotte d’une jolie blonde de 20 ans, allergique aux dessous. Bruce Morgan, le talentueux dessinateur de la série « Instincts pervers  » chez Dynamite (L′Institutrice, L′Esclave sexuelle, La Revanche, La Vicieuse), illustre ce récit de splendides dessins d′une perversité qui vous surprendra. Idéal pour accompagner un été déluré.

Mia sans dessous, illustré par Bruce Morgan, 25€, aux éditions Sabine Fournier

L00065_int.indd

Erotique

Après le succès de Sex in the kitchen, Octavie Delvaux a choisi de réunir dans A coeur pervers tous ses textes courts qui traitent, chacun à leur manière, d’amour. Un amour lumineux, passionnel, conjugal ou contrarié dans la première partie : Eros. Des récits où les amants explorent leur sexualité sans tabous, déployant des fantasmes souvent ludiques, parfois vicieux, et toujours transgressifs. Dans le second acte : Thanatos, les amours deviennent plus virulentes. Elles font la part belle aux pulsions de violence qui sommeillent en chacun de nous. Douleur, contraintes, relations de domination et de soumission y apparaissent comme les clés essentiels du plaisir.

A cœur pervers, d’Octavie Delvaux, 18€, aux éditions La Musardine

P00360

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.