1280x720-1-c

L’éradication des odeurs est une des principales préoccupations du monde moderne : la part de publicité pour les produits d’hygiène est tout simplement hallucinante, quand on songe à l’infinité de choses plus excitantes qu’on pourrait nous vendre. Et pourtant, on nous bombarde de gels de toilette parfumés, lingettes rafraichissantes, serviettes hygiéniques « capture odeur », déodorants intimes… Car on nous vise en dessous de la ceinture. Les hommes ne sont plus épargnés : Google offre des résultats « déodorant intime » pour homme dès la première page.

Et il est vrai que les odeurs intimes, associées aux fluides corporels qui suintent et jaillissent, incarnent la part la plus animale de la sexualité – subtilement érotiques pendant la parade amoureuse, elles deviennent pornographiques dès que les corps se mélangent.

 Shreddies-underwear-that-stops-farts-smelling_dezeen_5

Tous ces produits se vendent sur l’idée que le corps est sale et que le sexe est malodorant, honteux. Pourtant, l’odorat est fondamental dans notre sexualité : l’anosmie entraine souvent une perte de la libido – et une dépression, car les odeurs conditionnent nos relations au monde et à l’autre, bien au-delà de la relation amoureuse.

L’obsession du parfum pour cacher l’odeur cède du terrain à l’art les faire disparaitre – ou plutôt, la science, car c’est à la chimie qu’on doit ces grandes avancées.

 Day-38-Deodorant

L’offre de produits parfumés est exponentielle, alors que leur usage nuit au délicat équilibre de la vulve. Ce qui provoque des pertes et réactions très malodorantes, ironiquement (en plus du risque de cystite ou mycose). Les déodorants intimes (leader : FemFresh) sont vendus en pharmacie comme en grande surface, et ambitionnent de s’imposer au quotidien sous le label « soin ».

Le concept même du protège-slip pose question : protéger quotidiennement sa culotte… de ce qu’elle est censée protéger : les parties génitales. Le leader du marché, Always, propose deux modèles de Dailies Normal Fresh : le «parfumé pour fraicheur jusqu’à 12h », et le nouveau, « neutralisation des odeurs ». La serviette hygiénique, destinée à absorber le flux menstruel, s’équipe d’une « zone d’absorption » qui « absorbe liquide et odeurs en quelques secondes » – neutralisation instantanée. Vania communique sur le « contrôle optimal des odeurs » – le parfum frais est en tête de la liste d’arguments, immédiatement suivi des « microbilles absorbantes, MicroFresh Pearls, qui aident à limiter les odeurs ». Car il ne suffit plus de couvrir les odeurs, il faut les annihiler, et même, empêcher leur formation.

 Always_Slipeinlagen_Normal_Fresh

Le marché s’ouvre aussi aux hommes – ou plutôt, il les traque. Freshim, le « premier déodorant pour pénis » est lancé à grand bruit en 2011 avec le soutien enthousiaste de la presse féminine. Freshim semble avoir fait faillite avant le lancement de sa gamme de lingettes, mais Mojo propose toujours un pénis «adouci, vivifié et purifié » pour la modique somme de… 29 euros. Le gel déodorant Comfy Boys a plus de succès : lancé en 2013 aux USA dans les magasins de sport, il était destiné aux athlètes qui devaient utiliser du talc pour leur entrejambe, et il a conquis un public bien plus large. Encore plus direct, le « Fresh & Dry Balls », antiperspirant tout terrain. Si la stratégie tâtonne encore, le marché existe bien : la majorité des hommes ont tenté de s’asperger l’entrejambe de déodorant ou de parfum, ce qui provoque des irritations, brulures, démangeaisons… et le haut le cœur de la/du partenaire éventuel.le.

s583528424768673183_p708_i1_w1200

Mennen, leader historique et donc avisé, propose une gamme de déodorants « intégraux » : torse, aisselles, ventre, zones intimes et pieds. Un antiperspirant décliné en trois parfums, énergisant, intense et frais, et toujours à la pointe de la science : « micro-talc au pouvoir ultra absorbant », « acti-zinc purifiant anti-odeurs » et efficace 48h. La promesse est toujours la même : « vous gardez sous contrôle les odeurs de transpiration de la tête aux pieds ».

giphy (15)

Le parfum existe pourtant depuis la nuit des temps : lié à la magie, à la sensualité, il exaltait les sens et influençait les humeurs. Son pouvoir est immense : il influence nos affinités et imprègne nos mémoires. La madeleine de Proust est une réalité scientifiquement démontrée.

Depuis les années 90, les parfums capiteux, aux senteurs boisées et animales, de cuir, d’ambre, de musc ou même de civette (fragrance fécale…), laissent la place à des fragrances plus légères, fraiches, aquatiques, végétales… Propres. Les odeurs fruitées ou gourmandes, comme la vanille, ne survivent que grâce à leur lien avec le monde de l’enfance.

offending_deodorant2-e13893829729241

L’art du parfum ne consistait pas à camoufler son odeur, mais à l’exalter ou à l’altérer pour envoyer un signal. Tous les parfums changent d’odeur sur votre peau : c’est cette alchimie qui permet de trouver « votre » parfum. L’humain est extrêmement réceptif aux stimuli olfactifs. On identifie rarement l’odeur d’un autre humain consciemment, mais on l’enregistre, et on la reconnaît dans l’absence d’un être cher… sur un foulard ou l’oreiller. De nombreux chercheurs soutiennent que l’odeur de notre partenaire est décryptée inconsciemment – au-delà des phéromones, elle permettrait même de décoder l’ADN le plus compatible avec le notre… Une attirance sexuelle indique déjà que vos chimies sont compatibles. Quand on désire (vraiment, viscéralement) quelqu’un, on aime déjà son odeur et son gout, sans le savoir. C’est l’ultime ivresse d’essences…

Votre odeur intime ne ressemble à aucune autre, L’abondance des composants et de leurs combinaisons créent un parfum unique, jamais identique, d’un sexe à l’autre et même d’un jour à l’autre pour le même sexe. La toison pubienne concentre les odeurs, et évoque la forêt ou l’animal. Sur un sexe épilé, les glandes sudoripares transpirent leurs essences. La peau de la zone anale, également pourvue de glande, exhale des senteurs plus musquées, épicées, comme la civette. La vulve et ses sécrétions sont comparables à un parfum haut de gamme aux infinies variations – sucré, acidulé, salé, musqué, avec des notes florales ou d’agrumes, sur un fond d’air marin… L’acide lactique pose la note de fond : douce et acre, légèrement acide. La note de cœur est la fragrance personnelle, l’odeur de peau, dans une tonalité marine – les fluides corporels (sueur, larmes…) salés comme la mer. Les notes de tête varient en fonction d’une multitude de paramètres – alimentation, santé, fluctuations hormonales, et surtout l’excitation sexuelle, qui diffuse une multitude de phéromones.

6a00d83451ccbc69e2019103598352970c

L’homme suinte aussi : la peau, le sperme, mais aussi le liquide séminal (certains mâles mouillent énormément dès les premiers signes d’excitation) composent un parfum unique et indélébile, comme une empreinte digitale. Tenter de l’effacer ou de le dissimuler est vain, absurde, et pire : un crime contre la sexualité. Car comme un parfum se mélange au votre pour créer une nouvelle senteur, les odeurs de deux amants créent une fragrance unique et magique. C’est cette alchimie qui vous donne envie d’écraser vos peaux l’une contre l’autre, de vous frotter et de lécher, de vous mélanger et de vous marquer, jusqu’à vous imprégner non plus seulement de l’autre, mais de « vous deux »… Un parfum définitivement pornographique, combinaison unique et changeante de vos odeurs uniques et changeantes, saturé de sueur, de salive, d’hormones, et peut-être de larmes d’extase… et tant mieux si c’est sale et hors de contrôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.