Nuit Démonia Insanity, shows, © François Loock_MG_0961

cEt comme une seule ne suffisait plus, cette année, pour la première fois, la Dèmonia remet le couvert en hiver avec sa Winter Party. L’occasion donc de passer un moment de délices au Paradis du fetish.

Mais si vous décidez de passer les portes de la Nuit, il vous faudra aborder un look à la hauteur. Une seule règle, respecter le fetish dress code strict : latex, vinyle, wetlook ou cuir.

Comment bien choisir la tenue qui couvrira (ou pas) vos jolis fessiers ? Suivez le guide !

 Nuit Démonia Insanity, Invités, © François Loock_MG_1425

Soyez audacieux !

Vous avez toujours rêvé de porter cette tenue incroyable mais bien trop improbable ? La Nuit est l’occasion de vous faire plaisir ! On se lâche ! La fashion week du fetish, c’est bien ici ! Les habitués vous éblouiront en se pavanant avec des pièces spectaculaires. N’hésitez pas à en faire trop, dites vous bien que vous n’en ferez jamais assez ! Tenue, cheveux, maquillage : on force sur les moindres détails. Poussez la folie fetish et esthétique à son comble pour en mettre plein la vue à l’assemblée. Vous n’avez aucune limite.

 demonia (19)photo : Lynn S.K.

On maîtrise sa matière

Bien que très seyant, lors de la Nuit, le latex pourrait bien être votre pire ennemi ! Matière-seconde peau, l’enfiler est une épreuve à part entière. Le talc sera votre meilleur allié. Talquer l’intérieur du vêtement à enfiler. Dans le cas de catsuit, on n’hésite pas à appliquer une quantité généreuse afin de faciliter l’enfilage. On retire ensuite les excédents de talc avec une éponge et on fait briller avec du silicone.

Si le vinyle, PVC et cuir sont plus simples à enfiler, avec la chaleur, on peut très vite avoir la désagréable sensation de nager dans sa transpiration. On choisit alors de porter un vêtement fin et collant sous la matière pour éviter l’éventuelle gêne.

 demonia (43)photo : Lynn S.K.

Hot in here !

Vous êtes prêt.e.s à éblouir la foule avec votre tenue ? Pas si vite ! Respecter le dress code, c’est une chose, survivre à la Nuit en est une autre ! Le vinyle, le latex et autre cuir, c’est bien joli, mais c’est surtout très chaud ! A danser et vous échauffer en total enclosure toute la soirée, vous risquez d’y laisser la vie ! Subsister vous demandera donc d’être réfléchi. On prévoit sa tenue en tenant compte de la température. Le mantra de Wyylde : plus on est à poil, plus on rit !

 demonia (20)photo : Lynn S.K.

Pensez pratique !

Entre les shows et les gâteries dans tous les coins, l’oeil est bien vite attiré. Coup de bol, à la Dèmonia, mater est autorisé et même fortement encouragé. On a très envie d’en profiter. On passe dans les recoins, on touche, on frôle. On peut même s’essayer ! On n’a donc pas peur de participer. Les corps se cherchent et s’échangent. On pense donc une tenue pratique qui permet de se défaire du trop-plein de tissu pour mieux sentir les caresses. Ce serait dommage de tout louper à cause d’une fermeture éclair bloquée !

Vous avez toutes les cartes en main pour bien choisir votre tenue fetish et éblouir toutes les Créatures de la Nuit. Rendez-vous le 10 décembre !

Une réponse

  1. Alex

    C’est quand même un comble de parler d’une soirée avec un dress code strict et de conseiller la nudité ! C’est le coup à se faire refuser l’entrée …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.