Depuis 1970, les Rencontres de la Photographie d’Arles est le rendez-vous inratable des amateurs de photo. Fondé par le photographe Lucien Clergue, l’historien Jean-Maurice Rouquette et l’auteur Michel Tournier, le festival a lancé sa 49ème édition la semaine dernière.

Le Collectif du Hérisson a décidé d’apporter sa pierre à l’édifice et inaugure sa première exposition à Arles cet été. Leur but ? Depuis 2017, ils créent un réseau entre photographes et membres du monde artistique (galeristes, conservateurs…). Bessie Baudin, elle-même photographe, préside le collectif et a choisi de siéger dans la ville de la photo après avoir eu un coup de cœur pour son architecture. Débutants ou confirmés, tous les artistes ou professionnels les rejoignent pour diversifier au maximum les arts émergents. Pendant tout l’été (2 juillet au 30 septembre), ils exposeront plusieurs photographes à deux adresses.

On vous en parle aujourd’hui car deux rois de la photographie érotique seront exposés ! Du 9 au 15 juillet vous pourrez retrouver :

Robert Chouraqui – Exposition « Atmosphères » au 17 rue de La Liberté.

Le photographe de 59 ans est considéré comme le père de la photo fetish. Ambiances gothiques, manga, ou psychédéliques, il maîtrise l’art de l’étrange et sublime ses modèles féminines. Il réalise également des spectacles visuels psychédéliques.

Christophe Mourthé – Exposition « Christophe Mourthé » au 28 rue de la liberté.

Celui qui a fait exploser les carrières d’actrices X telles que Clara Morgane ou Katsuni est également un ami proche de la reine de l’effeuillage Dita von Teese qui deviendra sa muse. Christophe Mourthé a tiré le portrait de nombreuses stars et people depuis les années 80. Il sera présent le 12 juillet pour une vente de tirages et une séance de dédicaces ! N’hésitez pas à y faire un tour.

Le site officiel du Collectif du Hérisson

Leur page Facebook

Le flyer de l’événement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.