Aujourd’hui nous fêtons le baiser, le bisou, le bécot, le poutou, bref les embrassades sous toutes leurs formes. Pour parfaire notre culture du smack, voilà quelques infos pour célébrer cette journée.  💋

Le plus long baiser du monde a eu lieu en Thaïlande et a duré 58 heures. Aïe on a mal pour leurs mâchoires.

Un vrai French kiss (avec la langue) nécessite l’action de 29 muscles du visage. 💪

Un baiser contient environ 270 bactéries différentes mais rassurez vous 95% d’entre-elles sont inoffensives.

Votre bouche est 100 fois plus sensible que la pulpe de vos doigts.

Un bisou peut accélérer votre rythme cardiaque de plus de 100 pulsations par minute. ⏱

70% de la population âgée de 16 à 24 ans ont vécu leur 1er baiser à 15 ans alors que 46% de leurs parents l’ont vécu au même âge.

Une personne lambda passe deux semaines de sa vie à embrasser.

Deux tiers de la population penche sa tête naturellement pendant un baiser.

Embrasser diminue le stress et la pression artérielle. 🤲

La plupart de la population se rappelle plus clairement de son premier baiser que de son premier rapport sexuel.

Un baiser d’une minute brûle 26 calories.

Le premier baiser entre deux hommes à l’écran est apparu en 1927.

Le verbe « galocher » a été ajouté aux dictionnaires français en 2014. 📖

La science du baiser est appelée philamatologie.

Le Kama-Sutra comptabilise 30 types de baisers différents.

Le roi Henri VI d’Angleterre a banni le baiser du pays en 1439 pour prévenir l’épidémie de peste.

Le film produit par Netflix The Kissing Booth sorti le 11 mai dernier a connu un succès planétaire et est en passe de devenu le film le plus visionné de la plateforme.

Vous connaissiez ces chiffres ? Nous non, mais ça nous a motivés à brûler quelques calories… 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.