Si le potentiel de chaque artiste devait être mesuré par son originalité créative, une chose est sûre : Lia aurait sa jauge pleine. Cette femme reptilienne au tempérament de feu étonne tant par sa douceur que par son osmose personnelle. Mêlant avec brio ses deux passions, la danse et les serpents, Lia a su créer avec eux une sensuelle fusion tribale. Ce qu’elle provoque, c’est de l’émotion, allant de la peur chez certains à la curiosité pour d’autres, difficile de rester insensible à cette charmeuse de serpents bien loin d’avoir le sang froid.

 

11 h 35
La porte s’ouvre sur un grand sourire qui m’accueille avec sérénité et bienveillance. L’appartement lumineux donne tout de suite le ton de cette journée et de l’ambiance de la vie de Lia. Autour d’un café, j’apprends que cela fait maintenant douze ans que cette charmeuse de serpents s’est liée à ses fidèles compagnons. Sa rencontre des reptiles tient du hasard. Voisine d’un homme qui travaillait dans l’événementiel et qui possédait un serpent, elle s’est vue proposer de devenir charmeuse de serpents. Issue d’une formation artistique mêlant les différents arts de la scène, tels que le théâtre et la danse, elle a tout de suite senti son intérêt et son attirance pour ces animaux au sang froid. Son premier serpent, elle l’obtient à l’âge de vingt-cinq ans, ce sera son premier et son plus fidèle compagnon. Il l’accompagne aujourd’hui encore sur de nombreuses prestations.

12 h 21
Chaque journée de Lia est rythmée par ses serpents. Le fait de travailler avec eux demande une certaine disponibilité à pouvoir s’en occuper. La chambre des enfants est remplie de huit vivariums qui abritent ses sept serpents et sa tortue, Hummer. Une tortue au caractère bien trempé que Lia laisse se balader dans tout l’appartement pour se dégourdir les pattes. « La priorité, m’explique Lia, lorsqu’on s’occupe de serpents est de toujours avoir les mains propres. » Nous changeons l’eau des différents serpents, c’est l’occasion de faire les présentations. La charmeuse de serpents nous présente en premier un python blanc, c’est une femelle âgée de quatre ans, une ado en somme. Puis vient Brooklyn, une couleuvre couleur brique et orange, elle est très vive et s’entoure tout autour de celui qui la porte en un clin d’œil. Pour Lia, ses compagnons ne sont pas du tout de banals accessoires de scène, ce sont de vrais compagnons de vie et partenaires de travail que l’on doit respecter. Une grande partie de sa connaissance des serpents, elle l’a acquise notamment à La Ferme Tropicale . Animalerie, comme l’indique son nom, qui est spécialisée dans les espèces originales. C’est dans ce lieu qu’elle a su apprendre à s’occuper des reptiles, et c’est également au sein de La Ferme Tropicale qu’elle se fournit en nouveaux spécimen. Ce qui frappe lorsque Lia s’occupe d’eux, c’est la douceur qui émane de ses gestes, on se rend compte que son but est toujours de préserver le bien-être de ses animaux, telle une mère veillant sur sa progéniture.

La charmeuse de serpents nous présente en premier un python blanc, c’est une femelle âgée de quatre ans, une ado en somme.

13 h 14
L’autre chose essentielle dans sa journée, ce sont les entraînements. Danseuse avant tout, elle aime prendre des cours, car c’est important de se former à différentes danses, une source d’inspiration pour son travail et ses shows. C’est aussi pour elle l’occasion de voir ses copines opérant dans le milieu, car la danse que Lia pratique est une danse de tribu, donc il est important d’entretenir des liens avec le réseau de ses danseurs. Lorsqu’elle ne danse pas pour s’entraîner, la charmeuse de serpents pratique le yoga, son corps reste son outil de travail au même titre que ses reptiles, elle en prend donc soin. Entre deux gorgées de smoothie fraise-banane confectionné avec soin par notre hôtesse elle-même, elle enchaîne les positions de yoga : Salutation au soleil et Cobra au programme, un clin d’œil pour ses enfants. Hummer, l’homme de la maison, continue de vaquer à ses occupations, promenade et chatouillement des pieds de Lia, en pleine position du Lotus, sont à son programme.

La suite des aventures de Lia, est dans Wyylde le Mag spécial été.
En kiosque depuis le 29 juin , p
our le trouver près de chez vous c’est par ici et vous abonner c’est par .
Pour les abonnés Wyylde.com, le magazine est téléchargeable gratuitement pour nos abonnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.