La journée européenne de la prostate est organisée chaque année à la date du 20 septembre par l’Association Européenne d’Urologie (EAU). Cette journée sensibilise le grand public sur un sujet encore tabou et invite les hommes à s’informer davantage.

Qu’est ce que la prostate ?

La prostate est une glande masculine située sous la vessie et en avant du rectum. Le canal de l’urètre, qui conduit l’urine de la vessie vers l’extérieur, passe par le centre de la prostate. Sa situation explique les problèmes urinaires de la prostate et est à l’origine d’un des cancers les plus fréquents chez l’homme.

Quel est son rôle ?

La fonction principale de la prostate est de produire un liquide qui joue un rôle dans la vie des spermatozoïdes. Ce liquide prostatique rentre dans la composition du sperme et apporte du volume ainsi que des enzymes nécessaires aux spermatozoïdes lors de leur transfert jusqu’au col utérin pour la fécondation.

La stimulation de la prostate

La prostate étant située à l’intérieur de la vessie, elle ne peut donc pas être touchée directement. Par contre, elle peut être stimulée depuis le périnée ou le canal anal.
Vous pouvez le faire grâce à la stimulation anale, avec un doigt, un sextoy ou un vibromasseur  Si vous privilégiez les jouets sexuels, assurez-vous d’utiliser des jouets spécialement conçus pour les jeux anaux.

Les 5 étapes pour atteindre le point P

Évoquer la prostate reste encore un sujet tabou. L’orgasme issu du plaisir prostatique est encore méconnu du grand public, beaucoup n’osent pas s’y aventurer et préfèrent se contenter du plaisir émanant de leur organe génital externe. Alors que le plaisir prostatique offre un orgasme totalement différent et voir plus intense qu’une éjaculation. L’industrie des jouets sexuels tente de diversifier sa gamme et de se spécialiser dans les jeux pour hommes en créant des sextoys spécialisés dans la stimulation du plaisir prostatique appelés des stimulateurs prostatiques.

Pour vous aider à explorer cette partie méconnue, voici cinq étapes pour découvrir un tout autre plaisir :

1. La préparation

Il est important de prendre quelques précautions avant de s’aventurer dans ce jeu. Découvrir cette nouvelle partie de son corps implique de prendre une douche dans un premier temps, pour éviter tout incident ou embarras qui risque de vous bloquer par la suite. Un passage par la salle de bain et un nettoyage complet vous aidera à vous sentir propre et à ne pas vous soucier ni vous bloquer.

Si vous jouez avec un.e complice, assurez-vous que les ongles sont coupés pour éviter toute déchirure car la peau autour de l’anus est très sensible. Comme pour tout rapport, il est essentiel de bien se nettoyer les mains avant de commencer. Certains privilégient le port de gants en caoutchouc et la mise en place de serviettes en papier. Enfin n’oubliez pas de mettre à votre disposition un tube de lubrifiant.

2. Lubrification

Pour favoriser la pénétration même avec un doigt, le lubrifiant doit être appliqué en permanence tout au long du rapport. Pour ceux qui ne sont pas habitués au contact physique sur leur anus, n’hésitez pas à commencer par des préliminaires, comme la caresse des fesses, le massage de l’anus qui contient de nombreuses terminaisons nerveuses permettant ainsi de préparer et de détendre le partenaire. L’échange verbal et la confiance sont la clef de la réussite. Ainsi n’hésitez pas à guider votre partenaire tout au long de l’acte.

3. La cible

Au début elle n’est pas facile à trouver, mais il faut continuer à la chercher. La prostate se gonfle quand l’homme est excité, il est donc important de bien réussir les préliminaires avant d’aller plus loin. Pour la stimuler et atteindre l’orgasme, il faut appliquer une pression sur la zone dans laquelle elle se trouve ou masser en continue. D’autres préfèreront la pénétration pour atteindre l’orgasme. La prostate est située à deux pouces sous le rectum, après avoir inséré un doigt ou deux, au bout il y a une petite boule dont le toucher est différent des autres parties. C’est la prostate. Avec le doigt, bougez le vers l’avant comme si vous appeliez quelqu’un, pour la stimuler petit-à-petit et atteindre l’orgasme.

4. Les exercices de Kegels

Il est nécessaire d’exercer ses muscles du plancher pelvien (PC), appelés aussi les exercices de Kegel. Les exerces aident les hommes à contrôler les flux sanguins et la miction vers le pénis. Les orgasmes issus de la stimulation de la prostate sont atteints et maintenus grâce à une série de contractions musculaires. Pour renforcer ces muscles, il faut faire les exercices de Kegel. C’est-à-dire serrer les fesses et surtout l’anus en continue, relâcher quelques secondes et reprendre en tentant de serrer le plus longtemps possible. (Vous pouvez retrouver des exemples d’exercices dans l’article suivant ici).

5. Les joujous

Pour le plaisir solitaire, il existe différents modèles de stimulateurs prostatiques, selon vos envies, avec des formes plus ou moins grandes, plus ou moins gros, avec ou sans vibrations.
Les trois stimulateurs les plus connus sont le plug anal, le stimulateur de prostate vibrant et le stimulateur de périnée vibrant.
Ils sont recommandés car leur forme est adaptée au plaisir prostatique et sont nettement plus précis qu’un doigt.

La prévention

Les exercices de Kegel renforcent les muscles pelviens et maintiennent l’afflux sanguin vers le pénis au moment de l’érection, ils permettent un contrôle sur l’endurance et sur l’orgasme et enfin permettent d’avoir une prostate saine.
Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l’homme de plus de 50 ans. Chaque année plus de 70 000 cas sont diagnostiqués.

Le dépistage

Tous les hommes de plus de 50 ans  doivent consulter leur médecin traitant, et être informés des risques et la nécessité d’un dépistage à temps.
Il existe deux types de tests utilisés pour le dépistage précoce pour les hommes n’ayant aucun symptôme, soit par un dosage du PSA soit par un toucher rectal, à renouveler tous les ans.

L’Association Européenne d’Urologie (AFU) organise à l’occasion de la 14e Journée européenne de la Prostate un tchat sur Facebook pour répondre à toutes les questions que vous pourriez vous poser sur la prostate. Rendez-vous sur la page Facebook @Urofrance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.